Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Jeu 30 Mar - 19:11

Bonjour Piou, Very Happy

Ton message me touche beaucoup.

J'ai envie de te dire que les douleurs les plus profondes
sont souvent les plus silencieuses, et en tout cas cachées
derrière d'autres manifestations, comme par exemple une
anxiété.
Effectivement, nous ne sentons plus pour nous être blindés
contre ce qui, un jour, nous a fait mal. Nous nous sommes
anesthésiés pour nous protéger de la douleur.

C'est une bonne initiative que d'aller consulter un thérapeute.
Pour toi et ce petit être que tu mettras au monde. I love you

Trés amicalement Marie-do

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
piou



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Jeu 30 Mar - 19:33

Merci de me répondre, la thérapeute ce matin m'a également dit que c'était une bonne chose.

Alors je suppose qu'il est possible d'être angoissée sans s'en apercevoir, sans que mon mari ne s'en aperçoive également.

Pour être honnête, j'aurais préféré lire que ma thérapeute s'est trompée, que tout va bien, qu'on ne peut ni souffrir ni être angoissée sans le savoir et continuer ma vie tranquillement. J'ai trouvé ça très dur ce matin, très déstabilisant, en même temps, il faut être honnête, je sais que vous avez raison.

Je vais prendre mon courage à deux mains!

Merci, merci d'avoir répondu

Piou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Jeu 30 Mar - 19:40

Piou Very Happy

¨Peux-tu nous expliquer les raisons pour lesquelles
ton médecin, pense que tu es angoissée ? tu dis
ne pas ressentir d'angoisse...et ton mari ne s'en
est pas rendu compte ?
amicalement :flower:

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
piou



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Jeu 30 Mar - 21:56

Marie-Do,

Je suis nerveuse de nature, et jamais vraiment tranquille quand je vais chez le gynéco, jusque là je pensais que c'était normal, toute nue on est jamais aussi à l'aise qu'habillée! Sans doute que je faisais plus gênée que la normale?

Quant aux crises d'angoisse, j'en ai fait lorsque j'étais plus jeune, c'était terrible. J'en connais la cause, et je sais aussi ce qui les a fait se terminer. Je n'ai plus l'impression d'être angoissée, pour moi tout va bien, et mon mari a été également surpris de ce que je lui ai raconté de la séance, mais peut être que je me voile la face?

C'est bizarre ce décalage entre ce que les autres perçoivent de moi et l'image que j'ai de moi. Comme si je n'avais pas les mêmes repères? Peut être que le niveau de souffrance n'est pas le même pour tout le monde?

Merci de merépondre en tout cas, ça m'aide bien!

Bises

Piou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Jeu 30 Mar - 22:40

Bonsoir Piou Very Happy

Puisque que tu sais, pour avoir vécu, ceux que sont les crises
d'angoisse, peut-être n'est-il pas nécessaire de t'en coller
d'autres Wink
Avoir de la pudeur à se montrer nue reste normal.
Ce dont tu as besoin, c'est peut-être de te rendre compte
que tu es tendue, d'apprendre à relâcher une anxiété qui
semble faire partie de ta "personnalité", un tempérament
anxieux en somme.
Le temps de ta grossesse, il n'est pas judicieux que tu fasses
une véritable analyse, qui risquerait de réveiller tes angoisses
et à quoi bon ?
Je ne suis pas ton médecin, je ne te connais pas mais il me
semble que la relaxation, la sophrologie, pourrait t'aider à re-
lativiser, à gérer un fond anxieux.
Prend soin de toi, de manière la plus douce qui soit I love you
L'anxiété se régule trés bien par la relaxation, les massages.

Bises, amicalement Marie-do

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Ven 31 Mar - 0:04

Bonsoir Piou et bienvenue Smile

Peut-être fais-tu le lien avec ce que tu dis ensuite :

piou a écrit:
Quant aux crises d'angoisse, j'en ai fait lorsque j'étais plus jeune, c'était terrible. J'en connais la cause, et je sais aussi ce qui les a fait se terminer. Je n'ai plus l'impression d'être angoissée, pour moi tout va bien, et mon mari a été également surpris de ce que je lui ai raconté de la séance, mais peut être que je me voile la face?Piou

Peut-être t'es-tu comme coupée de cette angoisse ?

Amitiés, Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Ven 31 Mar - 8:55

Bonjour Piou, bonjour à tous Very Happy

Piou tu écris :
"C'est bizarre ce décalage entre ce que les autres perçoivent de moi et l'image que j'ai de moi. Comme si je n'avais pas les mêmes repères? Peut être que le niveau de souffrance n'est pas le même pour tout le monde?"

Tu as en effet d'autres repères par rapport à l'image de
toi. Il y a 3 aspects : la personne que l'on est, celle que l'on
montre à voir, et celle que les autres percoivent. L'idéal c'est
lorsque les 3 sont unifiés, encore que pour le 3ème aspect, il
en va aussi des projections de l'entourage.

Quant à la souffrance, tu as raison, le seuil de tolérance varie
d'une personne à l'autre : que ce soit sur un plan psychologique
et/ou physique nous y réagissons avec notre propre structure,
notre sensibilité, notre affectif. C'est toute notre histoire et
notre bagage psychologique qui entre en ligne de compte.

Prend soin de toi, amicalement Marie-do :flower:

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
winnebago



Nombre de messages : 413
Age : 50
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Ven 31 Mar - 12:45

bonjour à toutes et à tous, et bienvenue à Piou

Piou, tu portes un petit etre en toi, rien de plus merveilleux que ce moment, alors pour te relaxer et lacher tes angoisses, je rejoins Marie Do pour dire prends soin de toi...
Prendre soin de soi, c'est pas si évident, on est toujours dans ce monde sur le "qui vive"!!!
Le stress d'etre un bon travailleur social, une bonne épouse, une bonne amie, bref, le stress d'etre à la hauteur que nous imaginons devoir etre pour les autres...
essaies de prendre le temps de te poser, de lire un bouquin qui te fait envie, d'exercer une activité manuelle(couture, crochet, tricot, peinture, dessin, modelage, poterie...et meme la cuisine et le ménage si tu le fais avec douceur et amour)masses toi le corps, chouchoutes le.
prend le temps de faire de s promenades dans les endroits calmes et que tu aimes
La nature exerce une vraie magie quand on prend le temps de la regarder, de la sentir, de la toucher, bref comme dit Michel, de l'observer...
quand j'étais enceinte, malgré le poids important que j'ai pris, je faisais de grandes promenades au bord de la mer (ben oui, j'ai la chance d'habiter à ses cotes)
mais quand je me suis cassé le sacrum, j'ai beaucoup marché aussi malgré la fatigue et les douleurs, j'ai du ralentir mon rythme préssé...
cela se gagne petit à petit
et ton petit bout en toi, saura apprécier les moments de répit que tu t'accorderas, sois en certaine ....
je t'embrasse bien fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piou



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Ven 31 Mar - 12:57

Bonjour à tous,

Et merci beaucoup de vos réponses. La nuit m'a détendue, et je fais peu à peu la part des choses : oui, j'ai une personnalité pour le moins inquiète, tendue, peut être anxieuse oui, mais il faut avouer que je trouve le mot un peu fort.
Quant à m'être coupée de mes angoisses, non pas forcément, mais peut être des sensations qui y sont liées : je sais, et je vis avec, je pense que c'est terminé, juste des mauvais souvenirs lointains, et je crois que personne ne le voit, ce en quoi j'ai peut être tort!
Je me dis donc que sans doute la thérapeute a raison, mais que tout n'est pas aussi grave que l'impression que m'a donné la séance (les niveaux de souffrance...), qu'en parler me permettra sans doute de régler quelques vieux conflits internes, mais peut être effectivement que ce n'est pas le bon moment. En plus j'ai surtout envie de couver en ce moment et de ne penser à rien d'autre.
Enfin les cohérences ou non entre mes différents "moi", je pense que cela dépend du contexte. Dans le monde médical je me sens vulnérable : la personne en face de moi sait des choses sur moi, me fait des choses que je ne comprends pas et qu'elle ne m'explique pas forcément. L'inquiétude doit ressurgir d'autant plus à ce moment là. Parce que la plupart du temps, les gens me considèrent comme ayant plus de personnalité plus forte et plus solide que l'impression que j'ai de moi même.

Donc je suis calmée, grâce à vous, et je sais ce que je vais faire : sans doute une thérapie, après la naissance du bébé, et aussi pour elle (c'est une fille), pour partir avec de bonnes bases dans notre parentalité, pour comprendre que tout n'est peut être pas aussi normal que ça en a l'air, que j'ai le droit de souffrir de différentes choses sans me dire aussitôt que ce n'est pas si grave (ce que je viens de faire pourtant un peu plus haut...), pour ne pas que mon blindage explose plus tard, pour ne pas devenir insensible et dure, mais tout en me disant bien que, pour l'instant, je ne gère pas si mal!

En tout cas je suis contente de vous avoir trouvés! J'étais vraiment perdue et sans repère hier.

Merci du fond du coeur,

Piou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
winnebago



Nombre de messages : 413
Age : 50
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Ven 31 Mar - 13:19

Piou

dans ce que tu dis dans tes posts, je me retrouve
j'ai toujours montré une étiquette "je suis forte" et en réalité, je suis très sensible, d'ailleurs, quand j'attendais ma fille, ma sensibilité a ressurgit très fort, je me mettais à pleurer facilement quand j'étais touchée, agacée...

plus tard , quand je suis tombée malade, devant le monde médical, qui m'impressionnait, je faisais celle qui etait forte et qui pouvait tout entendre (j'étais trop bouleversée pour entendre et comprendre ce qu'il m'arrivait) et je ne posais pas trop de questions
aujourd'hui, avec du recul, j'arrive à poser des questions meme si je parais idiote, meme si je parais vulnérable
car ne pas avoir de réponses aux questions que l'on se pose est source d'anxiété
alors n'hésites pas à leur poser les questions que tu souhaites, les médecins sont là aussi pour y répondre '(comme ils le peuvent !!!)
car meme s'ils n'apportent pas tout de suite des réponses, tu es au moins soulagée d'avoir posé tes questions
si la réponse ne te convient pas, c'est que peut etre ta formulation n'a pas été entendue de la façon dont tu aurais aimé..
là encore, c'est une question (hihiihi) de communication entre etres humains ou alliens(hihihi( alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Ven 31 Mar - 14:34

Hello Piou Very Happy

Je parlais en fait de cette angoisse dont parlait ta gynécologue en liens avec tes angoisses enfant.

Le fait que tu sois enceinte d'une fille peut te renvoyer à ton lien avec ta mère?
Tu dis aussi que tu as surtout envie de couver I love you

Bon courage et tout ça c'est sûr que tu peux aller en parler à une tierce personne

Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Ven 31 Mar - 14:37

Je voulais aussi dire que c'est toi seule qui a la clé.

Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Ven 31 Mar - 14:46

Coucou les filles Very Happy

Piou, je suis heureuse que tu aies trouvé la réponse qui te
convient : la tienne Wink
Couves bien ton bout de chou I love you cette époque me
rend parfois nostalgique... elle passe si vite...

Bisous à toutes catzen

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Sam 1 Avr - 11:15

Bonjour Piou,

Je crois qu'on peut souffrir sans s'en rendre compte...

Pendant longtemps je me suis demandé pourquoi les autres n'étaient pas comme moi, pourquoi certains étaient si insouciants, si gais... et puis je me disais "bof c'est ma nature qui est comme ça". Et puis un jour il y a eu craquage, et là je me suis aperçue qu'il y avait beaucoup de gens comme moi, et qu'en fait je souffrais beaucoup. Donc je crois que quand on commence à s'apercevoir de ce genre de choses c'est déjà un grand pas en avant, tout simplement parcce qu'on peut agir.

Ensuite les grossesses sont des chamboulements complets, et on peut ressentir toutes sortes de choses bizarres pendant ces moments là. Bizarres mais normales. Comme le disait Winnebago, il ne faut pas hésiter à poser toutes les questions qui te passent pas la tête aux médecins, infirmières etc, et il ne faut pas hésiter à te faire aider au plan psychologique et émotionnel... Pour l'anecdote, à la naissance de ma deuxième fille, j'ai eu un souci avec l'allaitement et je posais des questions à toutes les personnes que je voyais à la maternité ; finalement c'est la femme de ménage qui m'a donné le meilleur conseil ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Marina



Nombre de messages : 193
Localisation : France
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Dim 2 Avr - 17:05

Piètre maternité si ce sont les femmes de ménage qui doivent répondre aux interrogations des accouchées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Dim 2 Avr - 19:56

C'est sûr, pourtant nous pouvons nous sentir parfois plus
proche des femmes de ménage parce qu'elles se rendent
plus disponibles, dans une écoute différente du milieu mé-
dical (débordé).

Et puis qui se cache derrière une femme de ménage ? Wink

Bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
winnebago



Nombre de messages : 413
Age : 50
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Dim 2 Avr - 20:01

Marina

bien souvent, dans les hopitaux, les cliniques, les maternités, les médecins sont débordés et les infirmières aussi
leur role est avant tout de trouver la solution pour permettre la guérison et ce personnel n'a pas forcément le temps ou plutot n'est pas formé en communication donc les mots ne sont que des termes techniques qui restent assez évasifs pour les patients..
je me confiais plus facilement aux aides soignantes bien que leurs taches soient énormes, ainsi qu'aux femmes de service qui savent apporter réconfort à leur maniére...
il n'y a point de sot métier
et je peux dire par experience que la plupart de ces endroits manquent de chaleur humaine, de coeur
oh, j'ai arreté de leur jeter la pierre car j'ai compris que professionnellement ils sont très forts
après, c'est question de blindage(rapport à la maladie, aux humeurs qui pourraient nuire au personnel)
Y a t il des endroits en france, où tous les medecins, infirmières reçoivent des cours de psychologie, et sont eux memes soutenus dans leur difficile métier???

toi, la bérgère, t'inquiètes tu de tous tes moutons comme ils le souhaiteraient?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Dim 2 Avr - 20:36

Damned a bien précisé "Pour l'anecdote" hein !
eh ! je trouve que c'est une belle anecdocte.

Sûr que derrière la fonction, il y a le cœur, celui d'une mère peut-être dans ce cas précis, ou alors était-ce une observatrice hors pair sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Dim 2 Avr - 20:52

Oui Mi Very Happy c'est une anecdote dans la vie de Damned.

Puis nous en venons au personnel débordé Wink
Pour l'anecdote, j'ai personnellement financer mes études
en faisant ménage et toilettes en milieu hospitalier ou maison de retraite Wink

Bisous :flower:

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Marina



Nombre de messages : 193
Localisation : France
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Lun 3 Avr - 12:27

Ce que j'ai voulu dire c'est que c'est dommage que ce ne soient pas les sages-femmes qui aient répondu, temps ou pas ça fait partie intégrante du travail. Certes la femme de ménage peut donner des conseils mais je pense qu'ils ne sont pas aussi pertinents que ceux d'une sage-femme.
Les personnels des hôpitaux ont droit à des formations continues qui leur permettent d'aborder la psycho parce que pendant les études c'est peu ou pas abordé. Pour les médecins c'est une des grosses lacunes de leur formation (faut pas s'étonner qu'ils soient si doués en psychologie), cette lacune va être comblée puisqu'ils vont avoir plus de cours sur la psycho (ça leur fera pas de mal).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
winnebago



Nombre de messages : 413
Age : 50
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Lun 3 Avr - 12:56

Alléluia Marina

des cours de psycho intégrant le métier, c'est super... bounce

je reste toutefois convaincue que seule l'experience de la maladie et non pas le contact (c'est à dire le vévu), permet à l'homme de science de savoir!!!!
a moins qu'il soit relié...

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Lun 3 Avr - 18:17

Ben Marina pour ma première enfant j'étais timide et je n'osais rien demander, alors pour la deuxième j'ai posé ma question à toutes les personnes que je croisais, et il se trouve que la réponse qui me correspondait est sortie de la bouche d'une femme de ménage mère de famille et toute étonnée que je discute avec elle Wink

Ma vie fourmille d'anecdotes comme ça, mais l'enseignement que j'en tire c'est que chacun possède un grain de vérité et que chacun apporte sa pierre à l'édifice de la communauté humaine. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?   Aujourd'hui à 5:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on souffrir sans s'en rendre compte ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on vivre sans argent
» AVC : des signaux d'alerte à ne pas négliger
» Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve
» enfant propre qui refait pipi
» Fée-Néante - Fausse couche (8SA+4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: PSYCHO GENERALE - Tous les sujets-
Sauter vers: