Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dossier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Dossier   Mar 11 Avr - 20:34

Bonsoir et bisous à tous

Je ne déserte pas le forum, je planche sur un dossier
que je présente en juin : travail psychocorporel
et rôle des états de conscience modifiée dans le pro-
cessus de guérison...Tout un programme qui me prend
du temps. Vous pouvez apporter de l'eau à mon moulin
si cela vous dit respect

amour

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
winnebago



Nombre de messages : 413
Age : 50
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mar 11 Avr - 22:48

bon courage Marie do

peux tu préciser ce que tu entends par "état de conscience modifié"

bise Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mar 11 Avr - 23:04

Bonsoir Winnebago I love you

Selon une règle assez générale, tous les états modifiés de conscience paraissent susciter des facultés ignorées par l’état de veille, ou du moins les faciliter à un degré inaccoutumé.
Ils surviennent dans des situations provoquées telles : la relaxation, la méditation, le rebirth, l'hypnose aussi. Je pousserai ma réflexion dans
le domaine du transpersonnel (mon centre d'intérêt Wink ) Ravie d'en parler
s'il y a des férues du sujet catzen

amour bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 1:22

merci winnebago (j'avais la même question sur le bout de la langue… n'ayant qu'une très très vague idée sur le sujet !)

Je te souhaite à mon tour bon courage et de belles découvertes Marie-Do


bisous



bon ! Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 8:27

Merci les filles Like a Star @ heaven

Vous connaissez des états où la conscience est modifiée.
Il s'agit d'un état où les perceptions sont différentes ;
dans le sommeil, le rêve évellé, par exemple ou encore
lorsqu'il y a altération dûe à la prise de médicaments,
d'alcool, de drogue, une grand fatigue...
En cherchant peut-être vous en souviendrez-vous Very Happy

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Soleille



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 10:01

Bonjour Marie-Do,

Quelle est la limite entre état de conscience modifiée et confusion mentale?

Amicalement,

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 10:26

Very Happy Soleille Like a Star @ heaven

C'est justement la synthèse que j'apporterai à ce dossier.
En deux mots, la différence tient à la manifestation des
effets de ces états. Je mettrai en éclairage la nécessité
d'une structure psychique et corporelle pour accueillir ce
qui devrait être source d'une conscience plus grande du
monde qui nous entoure, plutôt qu'une fuite vers ce qui
ressemblerait de près ou de loin à des crises psychotiques.

Merci pour cette question bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Marc



Nombre de messages : 442
Age : 57
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 10:49

Bonjour Marie-do,

Sujet passionnant que l' E.C.M.

La croissance de l'etre humain peut-elle se faire sans que sont état de consciense ne se modifie et si oui l'intelligence en est-elle affèctée ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 11:29

Toute la question de la réminiscence et donc de la reviviscence est posée et celle de ce que l'on en fait.
Apprendre pour Socrate,c'est se ressouvenir de ce que l'on avait oublié;le salut ,notamment pour les cas limite,c'est appréhender cette connaissance en soi.La mettre en mots et l'éprouver physiquement.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
winnebago



Nombre de messages : 413
Age : 50
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 12:45

coucou Marie do alien

encore une question!!!
peux tu développer ce que tu appelles le "domaine transpersonnel"? :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 18:12

Le psychiatre Stan Grof a mis au point une technique de guérison qui s'appuie sur les états de conscience modifiée : la respiration holotropique. A lire par exemple : "Psychologie transpersonnelle" aux Editions du Rocher, sur ce sujet.

Il semble que cette approche soit controversée en France, et était assimilée à un mouvement sectaire il y a une dizaine d'années.

J'ai essayé, c'est pas mal. Ca m'a permis au moins de cesser de tourner en rond autour de concepts psy ressassés, de m'apercevoir que je n'étais pas celle que je croyais être. Car les images, sensations etc qui sont apparues étaient tout à fait inattendues. Ca a donc donné un nouveau souffle à ma thérapie si je puis dire, car ça a facilité une sorte de lâcher-prise.

Sinon, je sais que j'ai débloqué des colères et fait remonter des souvenirs notamment via un stage de yoga kundalini (postures, respirations contrôlées, méditation).

Bises I love you
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Mer 12 Avr - 19:33

Merci Dame Naît pour ce partage Very Happy I love you

Marc, Mi, Soleille, Winnebago, je répondrai c'est promis...
là je suis un peu fatiguée Sleep
Je mets mes neurones au repos :farao:

bisous heureux

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Jeu 13 Avr - 11:04

Bonjour à tous Very Happy

Alain RIOUX (Psycho-ressources)
propose ces définitions claires sur ce qu'est la psycho trans-
personnelle, je vous les fait partager :

La psychologie transpersonnelle est une orientation de la psychologie et un voie de connaissance de l'être humain qui intègre à la fois les dimensions spirituelle, émotionnelle, corporelle, cognitive et créatrice.

Elle intègre les grands courants de pensées de la psychologie contemporaine tel que la psychanalyse, la bioénergie et l'approche cognitivo-comportementale. Elle intègre aussi plusieurs pratiques spirituelles tel la méditation et la prière comme autant de chemins permettant à l'être humain de transcender ses limites.

La psychologie transpersonnelle propose d'appliquer les dernières découvertes de la physique quantique au développement d'une explication scientifique des différents états de conscience. Ainsi, elle tente de comprendre ce qu'est l'être humain en relation avec lui-même et l'univers qui l'entoure.

Je me trouve un peu feignante ces jours-ci tongue Wink

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Jeu 13 Avr - 11:16

Marc a écrit:
Bonjour Marie-do,

Sujet passionnant que l' E.C.M.

La croissance de l'être humain peut-elle se faire sans que sont état de conscience ne se modifie et si oui l'intelligence en est-elle affectée ? Suspect

Marc, je pense qu'à partir du moment où il y a croissance, il
y a transformation au niveau de la conscience : puisque nous
sommes amenés à nous adapter à de nouvelles compréhensions,
à porter un regard plus élargie.
Les états de conscience modifiée ne réclament pas de manifestations
spectaculaires Wink (style état de transe) Par exemple, lorsque tu trouves
une réponse intuitive, soudaine à un problème, ta conscience ordinaire
était modifiée. Very Happy
L'intelligence du sujet n'entre pas en ligne de compte. Sinon, peut-on
dire qu'elle en est affectée ou enrichie pirat ??

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Dossier   Jeu 13 Avr - 17:58

Pour préciser ce que je disais plus haut... pendant un moment je m'intéressais au chamanisme et j'avais parcouru le livre d'une femme chamane moderne qui parlait de sa pratique.

Elle suggérait qu'il existe des "forces" ou "entités" ou "énergies", dans l'inconscient par exemple. Mais que pour que leurs messages d'enseignement nous parviennent, il fallait qu'il passent la barrière de notre conscience. Ce faisant ils étaient filtrés à travers notre bagage personnel et nous apparaissaient sous forme de symboles différents selon chaque personne. Ainsi, la même énergie ou la même prise de conscience peut se manifester chez une personne sous forme d'un ours et chez une autre personne sous les traits de Merlin.

J'ai trouvé cette idée intéressante.

Parce que moi oedipe et envie du pénis, ça me fait faire What a Face idem avec les histoires sur l'hystérie ou la névrose. Cet imagier psychanalytique m'a empêchée d'accéder à moi-même pendant plus d'un an. Je trouvais tout ça dégoûtant, et je me sentais blessée de penser que mon psy pouvait voir à travers moi une sale histoire de meurtre et de sexe... Et oui, parfois je suis un peu trop littérale, c'est là mon moindre défaut Wink

Or, via ces séminaires dont je parle, j'ai vu d'autres choses. Mon chien. L'oeil d'un très vieil éléphant. Un cheval sauvage. Un temple chinois. Une petite fille toute triste dans une chemise de nuit à fleurs et bien d'autres choses... Des souvenirs reviennent, très propres, très sages, mais attachés à des émotions intenses, et la persistance même de ces souvenirs est louche... Mais pourtant, c'est comme si j'avais trouvé une porte vers mon moi profond, mon "trognon", celui que je croyais oublié et perdu à jamais, enfoui sous le masque de la bonne élève et de l'employée stressée, de la mère et de l'amoureuse déçue... Et non, tout ceci existe toujours... Je retrouve ma voix.

Je ne doute pas que ma psy analyse ça en termes psychanalytiquement corrects, mais pour moi le cheminement doit se faire en des termes accessibles pour moi donc buccoliques et fantaisistes, avec une tendresse parfois insoutenable.

Voilà ce que j'avais envie de vous dire en ce bel près midi d'avril :flower:

heureux
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Jeu 13 Avr - 18:41

Cela aurait été trop dommage que tu nous en prives heureux

J'apprécie vraiment ta façon de voir, probablement parce qu'elle
trouve un écho chez moi, une longueur d'onde Very Happy

Idem pour ce cher Sigmund qui aurait tendance à me gaver What a Face

Merci, ton témoignage ne fait que confirmer le choix de mon sujet
de mémoire bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Dossier   Ven 14 Avr - 12:02

Like a Star @ heaven

Ca rejoint aussi le concept de "maltraitance théorique" mis au point par l'ethnopsychiatrie ; quel dégâts peut faire un psy qui essaie de te forcer à rentrer dans son cadre ? What a Face

Gros bisous heureux
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Ven 14 Avr - 12:09

Very Happy le fameux lit de Procuste !

C'est terrible de limiter l'autre à notre seul point de vue,
ou théorie....les gourous en psy ça existe malheureusement Mad
Je pense que lorsque la thérapie personnelle sera devenue obli-
gatoire pour TOUS les praticiens, il y aura moins de dégâts Like a Star @ heaven
Une vraie thérapie Wink

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Dossier   Ven 14 Avr - 17:18

Dame nait a écrit:
Parce que moi oedipe et envie du pénis, ça me fait faire What a Face idem avec les histoires sur l'hystérie ou la névrose. Cet imagier psychanalytique m'a empêchée d'accéder à moi-même pendant plus d'un an. Je trouvais tout ça dégoûtant, et je me sentais blessée de penser que mon psy pouvait voir à travers moi une sale histoire de meurtre et de sexe... Et oui, parfois je suis un peu trop littérale, c'est là mon moindre défaut Wink


Bonjour à toutes et tous, bonjour Damned Smile

Est-ce que ce dégoût que tu ressentais tu as pu le travailler avec ton psy ?

A propos de l’envie du pénis, c’est peut-être à voir ça du côté du phallus, c’est symbolique, plutôt que de l'organe génitale ?

Aussi, Lacan disait que ce qui ne peut être symbolisé apparaît dans le réel.

Amitiés, Ingrid


P.s : Bon courage Marie-do alors pour ton mémoire
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Ven 14 Avr - 17:34

Merci Ingrid pour ton encouragement catzen

Pourquoi serait-il question de dégout lorsque la
théorie de Freud nous apparaît limitante dans la définition
d'un Etre ? Je ne pense pas que l'on puisse tout baser sur
l'Oedipe, et le désir de pénis, quand au phallus dans sa
symbolique on va le chercher Wink

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Dossier   Ven 14 Avr - 18:11

Hello Marie-do

Heu, c’est Damned qui parle de son dégoût, dégoût ressenti dans le travail avec son psy, d’où ma question, rien de mal.

Sans pères, ni re-pères.
L’Œdipe permet de se structurer, comment faire l’impasse ?
Pourquoi devrions-nous rester à vie assujetti au désir de la mère ?

Pas tapé please Embarassed . Je me retire.

bisous
Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Ven 14 Avr - 18:33

Very Happy Tu t'excuses souvent Ingrid, restes Cool tu n'as rien à te
reprocher. Tu sais bien que je t'aime, même si nos approches
sont différentes. Je me confronte à ton raisonnement Very Happy

Sans père, sans repères il est difficile de se construire, je suis
tout à fait d'accord mais pour ma part je ne le rattache pas à
l'Oedipe, avec désir de quiqui pardon pénis Wink . A mes yeux,
l'Oedipe est un stade dans le développement, où le père juste-
ment vient défusionner l'enfant de sa relation à la mère.
Je ne sais pas Ingrid, en quoi ça fait avancer la thérapie de
savoir si oui ou non nous avons ce désir là ?
ça n'engage que moi et tant pis si je dis des anneries.
Une thérapie doit rendre la liberté intérieure à un patient
pas l'alièner avec un problème supplémentaire
Personnellement, je trouve que les effets positifs
qu'évoquent Dame Naît dans son cheminement en thérapie
parlent d'eux-même Ami

heureux

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Dossier   Ven 14 Avr - 20:24

Pour répondre à ta question, Ingrid, non je n'ai pas pu travailler ça avec mon psy, il y avait à l'oeuvre quelque chose qui me bloquait... et au fur et à mesure c'était de pire en pire. Même l'idée du transfert me choquait.

Tu parles du père et du désir de la mère. Là encore pour moi, ça n'apporte rien. Pour moi ça représente l'envers du décor et ça ne me parle pas. Que ce soit la façon dont tel ou tel psy se représente la réalité psychique humaine, je n'en doute pas.

Mais, moi, dans mon travail en séances, ça ne me sert pas. Je refuse de penser aux parties génitales de mon père, je refuse de penser que si je demande à un vieux monsieur un peu chauve de m'aider parce que je ne me sens pas bien, forcément je dois en tomber amoureuse, et que la gratitude est une reviviscence d'une libido infantile. Je refuse aussi de penser aux désirs de ma mère, beurk, je ne lui ai même jamais emprunté un vêtement. Et je trouve effroyablement vulgaire de sous-entendre que toute femme a toujours envie d'un pénis What a Face

Ma psy compare la psychothérapie à un processus de croissance, là déjà je comprends mieux. Pour moi, les chemins de croissance se manifestent autrement que par l'orthodoxie ; sûrement que ce sont les mêmes énergies psychiques à l'oeuvre, mais je ne peux y accéder que par des voies qui me sont propres. :flower:

Ami heureux
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Dossier   Sam 15 Avr - 1:49

Voilà ce que je dis dans un de mes messages, je cite:

"A propos de l’envie du pénis, c’est peut-être à voir ça du côté du phallus, c’est symbolique, plutôt que de l'organe génitale ?
Aussi, Lacan disait que ce qui ne peut être symbolisé apparaît dans le réel. "


Je suis épuisée, bonne nuit
Ingrid

Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Dossier   Sam 15 Avr - 9:33

Coucou Very Happy

Jung disait en substance : "ce qui n'est pas venu à la conscience se
manifeste dans ce que l'on appelle "destin"

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier   Aujourd'hui à 23:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» savoir l'état de mon dossier
» dossier sur maison d'édition
» casualplay : dossier de presse
» [résolu]Dossier de naturalisation
» DEMANDE DE DOSSIER PERSONNEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: BAVARDAGES Tous les sujets-
Sauter vers: