Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Mythe du Désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Jeu 5 Oct - 14:43

Bonjour à tous Very Happy

L'école de Paolo Alto a une orientation en thérapie brève je crois Pothieu ? des solutions "rapides" dans la complexité.

Chacun entre en analyse ou en thérapie avec un objectif. Certains
patients souhaitent trouver une solution à un trouble, une réponse
à une difficultés passagère (thérapie brève) d'autres souhaitent
une analyse plus approfondie (psychanalyse, somatanalyse). C'est presque du "sur mesure" :flower:
C'est vrai, qu'en pratique, ce n'est pas tant la théorie psy qui m'intéresse que l'aide apportée au patient...le but recherché du patient, c'est un mieux-être généralement.
La théorie m'est utile professionnellement, pour mon choix d'accompagnement. Le patient, lui, a besoin que l'on réponde à SON besoin...il ne souhaite pas forcément comprendre le mécanisme.

Lorsque je vais chez le garagiste pour un problème avec mon véhicule, ai-je besoin de connaître la mécanique pour la faire réparer ? même si par ailleurs je sais nettoyer mon carbu Wink

Je me sens en pleine révolution en ce moment I love you

bisous heureux

PS : Il fait beau ici aussi , je vais pouvoir rabattre ma glycine Very Happy

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Jeu 5 Oct - 19:44

Oui, oui, Marie-Do, thérapies brèves qui s'interessent au "comment" et non au "pourquoi".

Je souhaitais juste souligner que finalement en psychanalyse ou thérapie comportementales ou somatothérapie, bref quelles qu'elles soient, le processus l'emporte sur la théorie ; autrement dit "Le comment on écoute et/ou on accueille le patient" qui fait qu'il se sent reconnu dans sa démarche et qui donc l'accroche.

Ma vision des choses est marquée évidemment par mon parcours et j'ai eu la chance d'avoir un psychanalyste "écléctique".

Je n'aurais jamais fait une psychanalyse avec un psychanalyste qui fait "hum hum" Laughing au bout de 10 minutes, qui arrête la séance à la 12ème et qui ne parle jamais (j'ignore si ça existe encore !)

Euh... pour les voitures actuelles, c'est fini le bricolage, faut un banc electronique scratch
A plus Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Jeu 5 Oct - 19:53

Nous sommes d'accord Pothieu Very Happy

Je tripote encore le carbu de... ma Super Cinq qui fait presque partie des dinosaures Wink Laughing

A tout bientôt amour

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Jeu 5 Oct - 22:01

heureuse de lire les circonvolutions de cet échange Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Jeu 5 Oct - 23:31

Oùlà j'ai loupé des posts aujourd'hui !
Pardon Ingrid :flower: je reviens en parler demain.
J'ai passé ma journée à l'hôpital aujourd'hui : un de mes fils
a cassé son poignet....J'ai la tête en 'compote" bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Jeu 5 Oct - 23:56

Admin Marie-do a écrit:
Oùlà j'ai loupé des posts aujourd'hui !
Pardon Ingrid :flower: je reviens en parler demain.
J'ai passé ma journée à l'hôpital aujourd'hui : un de mes fils
a cassé son poignet....J'ai la tête en 'compote" bisous


Hello

Pas de souci Marie-do, je pense que ton fils passait avant et surtout pour les soins, et il n’ya pas d'obligation de réponses à mes messages.

Je voudrais dire que je ne pense pas que l’analyse se réduise à la compréhension (parce que je le lis souvent), car nous pouvons avoir conscience dans quoi nous nous sommes encore fourré(e)s malheureusement (désolée pour ce mot pas très joli, mais c’est celui-ci qui me vient), et pourtant nous nous y fourrons quand même et nous pouvons même y rester, et ça n’est pas pour faire joli, mais ça peut-être comme si nous étions emprisonné(e)s

Ingrid

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 0:38

pothieu a écrit:

Je n'aurais jamais fait une psychanalyse avec un psychanalyste qui fait "hum hum" Laughing au bout de 10 minutes, qui arrête la séance à la 12ème et qui ne parle jamais (j'ignore si ça existe encore !)




Hello Pothieu

Je ne connais pas « éclectique »

Mes séances sont à durée variables et je préfère comme ça, mais c’est affaire personnelle.
J’en ai déjà eu de moins de 10mn, et c’est arrivé quelles étaient de 30mn. Mais, en moyenne elles sont entre 10 et 20 mn.
Ma psychanalyste me coupe en fonction de ma parole et j’ai l’impression que sa coupure a un sens pour moi, parfois même je l'attend. Sauf, 1 ou 2 fois, où ça m’a fait bizarre. Une autre fois, par erreur, j'ai coupé sa coupure.

C’est moi qui parle. Elle, elle me pose des questions, relève mes lapsus, certains de mes dires…, interprète de temps en temps quand je suis prête à entendre, quand ça m’éclaire.
Mais elle ne s’appuie que sur mes dires. Je dis ça, car elle ne me donne pas de conseils et ne me fait pas la morale.
Il ya des séances où elle est silencieuse.
C’est vrai qu’un(e)psychanalyste toujours silencieux ça peut poser problème, mais aussi un/une qui interprète tout le temps, qui intervient tout le temps, qui conseille, ça n’est pas forcément mieux.


Amitiés, Ingrid
Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 10:56

Bonjour sunny Bonjour

"Ecclectique" en matière de thérapie, signifie ouvrir la porte
à différents courants, élargir l'approche d'origine pour l'enrichir.

Ceci est à la base de toute thérapie psycho-corporelle : la compréhension intellectuelle à elle seule ne suffit pas à la transformation d'un être.
Il y a, malgré tout, ce qu'on appelle les insights qui permettent néanmoins une profonde compréhension Very Happy
Il n'est pas non plus obligatoire d' hurler, de cogner, de s'arracher les croûtes...pour aller mieux. C'est une question de dosage et de bon sens.

Je sais qu'il n'est pas facile d'entreprendre un travail corporel, et suivant le cas, pas recommandé non plus. J'ai travaillé en Institution auprès d'adolescentes souffrant de troubles psychotiques, notamment, et le travail corporel n'est pas accessible à toutes.
Les tabous sont tenaces, le corps est parfois "diabolisé", il devient malheureusement un accessoire que l'on exhibe mais que l'on n'écoute plus.
Il y a aussi les êtres dont le corps n'a pas été respecté, et c'est un autre problème pour se réconcilier avec...La peur est là. Normal.

Pourtant notre présence au Monde passe par ce dernier aussi.

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Soleille



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 13:26

Ingrid et Marie-Do: le bras de" faire" un choix... Ami

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 13:58

C'est vrai Soleille Very Happy pour la liberté de choix... Disons que j'en profite un peu pour me positionner par rapport à mon choix.

...Un bras de "faire" sur la planète "taire" Wink

sunny bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 14:28

Admin Marie-do a écrit:
Il n'est pas non plus obligatoire d' hurler, de cogner, de s'arracher les croûtes...pour aller mieux. C'est une question de dosage et de bon sens.




Hello Marie-do

Désolée que tu ressentes les choses ainsi.
Peux-tu expliquer ce que tu ressens d’intellectuel dans l’analyse, parce que je ne vis pas ce que tu dis.
Je ne veux pas encore recommencer à me justifier à dire ce que je vis.

Je prends comme un jugement ce que tu dis, car je trouve que ce sont des idées reçues.
Désolée, mais est-ce à dire que ce que nous vivons en analyse n’a pas de sens ?

Tu dis : « Je sais qu'il n'est pas facile d'entreprendre un travail corporel »,, est-ce à dire que si nous sommes en psychanalyse, c’est parce que nous avons des difficultées à entreprendre un travail corporel ou je n'ai rien compris à ce que tu veux dire?
Je peux tout autant demander si le fait de faire un travail corporel ça n’est pas parce que les mots ne sont pas là pour le dire ?

Le corps c’est l’intime Embarassed et là je suis d’accord avec toi, il n’a pas à être exhibé.

Bonne journée
Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 14:37

Admin Marie-do a écrit:

Pourtant notre présence au Monde passe par ce dernier aussi.


Et pourquoi y retourner ?
Marie-do, encore une fois, je sens une fusion sans fin avec la mère; est-ce mon imagination?

Amitiés
Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 17:55

Ingrid :flower:

Tu n'es pas la psychanalyse d'une part, et d'autre part je ne peux pas savoir ce que tu vis en analyse. Un cheminement est et reste personnel. Ce n'est pas toi qui est remise en cause scratch Je dis ce que je pense de la psychanalyse . Pourquoi être désolée de ce que je ressens ? Je ne le suis pas.

Nous sommes sur un forum et nous débattons sur des points de vue.
Cette discussion m'en rappelle d'autres sur le même sujet.
Chacun d'entre nous a sa carte du monde, a le droit d'avoir une opinion.

J'exprime la mienne et j'explique pourquoi. Personne n'est obligé d'y adhérer. C'est vrai que je pourrais choisir "bavardage".
Le monde n'est pas noir ou blanc il y a des nuances de gris, et perso j'aime bien y rajouter de la couleur aussi Wink

Je voudrais toutefois que tu cites mes propos dans leur contexte. Je dois mal m'exprimer pour être si peu comprise.

Citation :
Il n'est pas non plus obligatoire d' hurler, de cogner, de s'arracher les croûtes...pour aller mieux. C'est une question de dosage et de bon sens.
Cette phrase signifie que même en tant que thérapeute d'orientation psycho-corporelle, je ne suis pas forcément d'accord avec l'utilisation de méthodes "hard" susceptibles de désorienter un patient.
Je suis sortie du sujet c'est vrai tongue

Citation :
Pourtant notre présence au Monde passe par ce dernier aussi.

Celle-ci signifie que c'est aussi à travers notre corps, tous nos sens, nos sentiments, nos émotions, nos perceptions, que nous sommes présents à la vie, aux autres, et à soi. Nous ne sommes pas présents de la même manière en restant dans la "tête" (j'en sais quelque chose...)

Je ne sais pas pourquoi tu ressens une fusion avec la mère Ingrid, cela a sûrement un sens pour toi Ami

Personne ne te demande de te justifier. S'exprimer, dire ce que l'on pense ou ressent n'est pas de la justification.

Un travail corporel est toujours associé au verbal en somatothérapie.
Les émotions qui émergent sont verbalisées.
Il y a analyse aussi, les mots sont important pour donner du sens.

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Soleille



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 20:31

Lorsque l'on décrie la psychanalyse pour un analysant en transfert,on décrie le psychanalyste que l'on n'est pas encore prêt à déchoir de la place du fantasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 21:08

Marie-Do dit qu'elle ne connait pas la psychanalyse et pourtant elle la compare à sa pratique.

Soleille et Pothieu jouent aux mots croisés, à coup de dictionnaires et de concepts. Elles font les intellos désabusées.

Ingrid exprime son vécu intime.

Juxtaposition de monologues de registres différents et qui ne se croisent jamais. L'incommunicabilité. A chacun sa vérité.

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 21:16

Cérébralement vôtre,

:farao: sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 21:40

Bonsoir Very Happy
Bonsoir à tous

Marie-do a dit :
Citation :
...d'autant plus que je manque de connaissances en psychanalyse

Je fais un parallèle entre l'analyse seule et le travail psycho-corporel qui est associé au verbal : nuance

C'est à croire que la critique n'est pas autorisée par les psychanalysés. Je vous laisse libres de critiquer le travail corporel, sur lequel je sais moi-même être critique par ailleurs.

Ce qui est sûr c'est que les effets thérapeutiques que j'aie pu observer, issus de la psychanalyse, et que j'observe encore ne m'ont pas convaincue. Je n'en suis pas responsable Very Happy
Et je rajoute : ce n'est pas la faute de Freud...

"psychanalitiquement vôtre" :farao:

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.


Dernière édition par le Ven 6 Oct - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 21:49

je trouve que ce sont des querelles de clochers. Ce qui importe dans tous les cas c'est le choix du patient, analysant, ou tout simplement de la personne, dans ce chemin plein de méandres qui conduit à aller mieux.


Là j'y mets un peu de mon expérience : j'ai rencontré différentes thérapies, pas toutes en rapport avec la psychée… médecine douce, homéo, osthéo, acupuncture, puis thérapie brève, psychanalyse, sophro, … Pour l'instant j'ai beaucoup entendu de la part de chacun une position bien ancrée dans une confiance en une méthode, et n'ai retenu de toutes ces rencontres que celles qui était "ouvertes"… C'est un cheminement tout jeune, juste 3 ans… et je reste très étonnée lorsque je lis ou entend des positions critiques et fermées.
Le doute n'est certes pas très édifiant en cas de malaise profond, alors je choisis ce qui me fait du bien !


Dernière édition par le Ven 6 Oct - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 22:04

Ce que j'entends de Marie-Do,c'est le risque de s'enliser dans une analyse.De vivre pour l'analyse. Ce qui n'est pas faux.
Et paradoxalement,en tant qu'ex analysante,le constat est que je me suis débarrassée via la démarche ,de ma propension à trop analyser.
Donc,des querelles de clocher... pas si sûre. Des points de vue qui s'exposent et font avancer.

Question donc à Marie-Do:reçois-tu des patients qui sont dans l'analyse et quid de ta réponse?

bisous sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 22:19

Soleille, les querelles de clochers que j'évoque sont des querelles rencontrées hors forumzen, même si je rest attentive et sensible à la position de Marie-Do, qui est tout de même très liée à son vécu, comme elle le dit elle-même. Marie-Do, ce n'est pas une critique, bien loin de là… J'estime que tout thérapeute est avant tout humain et que son métier est porté par son expérience intime transformée par sa propre thérapie.

queen


Dernière édition par le Ven 6 Oct - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 22:30

Je suis d'accord avec Mi.

Il y a des personnes singulières qui a un moment donné font un choix, un choix de méthode ou plus sûrement de personnes avec qui elles ont envie de faire un bout de chemin.

Ca n'a pas de sens de comparer.

On peut trouver dans chaque méthode des gens qui ont réussi et d'autres qui se sont enlisés.

Moi, qui suis parfois très critique, je peux te dire que j'ai vécu et que j'ai été témoin de transformations profondes y compris physiques arrivées via des psychothérapies purement verbales. J'ai également vécu des transformations profondes via des techniques corporelles d'arrachage de plaies. J'ai vu des catastrophes liées à ça aussi... J'ai vu des gens retrouver la joie de vivre grâce à la pratique du chant, du jardinage ou du modélisme...

Personnellement, je ne crois à aucune méthode. Je crois à des outils plus ou moins adaptés, miraculeusement laissés sur le bord du chemin par des gens qui sont déjà passés par là... Je crois au "mens sane in corpore sane" (pages roses du Petit Larousse)...

Et ce que j'aime bien, c'est de voir comment au fil des mois et des années, chacun on se transforme et on évolue...

Bon, on est privés de Désert ce soir ou quoi ? Laughing

Amicalement votre :afro:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domino
Invité



MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 22:32

Ami amour amour
La porte du changement ne peut s'ouvrir que de l'intérieur
Jacques Salomé


probablement, chacun va instinctivement vers la thérapie qui semble lui convenir... Ami
Revenir en haut Aller en bas
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 22:37

Crying or Very sad heureux :afro:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 22:38

Heureuse que tu m'aies comprise Soleille Very Happy

Les patients que je reçois en cabinet n'ont pas tous la démarche de faire du corporel et je me limite dans ce cas à la somatanalyse. Les autres ont essayé diverses méthodes de relaxation, mais sentent devoir aller plus loin par rapport à un mal-être, une étape difficile et dans ce cas, c'est des outils de somatothérapie qui sont utilisés. Chaque cas est particulier et unique. Avec les ados en institution c'était encore différent.

En dehors de ma vie privée, c'est en formation que j'ai rencontré des personnes ayant fait 10 ans de psychanalyse et toujours enferrés dans leur problématique. A l'issue de la formation ça allait beaucoup mieux pour eux (rien n'est parfait pas même la somato Wink ) mais le changement est là. De nombreux psychologues et psychiatres en viennent au corporel parce qu'il manque inévitablement quelque chose dans la seule analyse. Maintenant, ça reste un choix : et heureusement.
Mi a exprimé clairement ce que lui apporte son analyse : un mieux-être et je peux dire que j'en suis vraiment heureuse : ça me permet de modifier mon opinion sur la psychanalyse, il n'y a que les ...qui ne changent pas d'avis I love you

à tous bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Ven 6 Oct - 22:44

Dame Naît je ne dis pas autre chose que toi, peut-être de manière différente Wink

Par contre heureusement que je crois aux méthodes que j'utilise sans quoi ce n'est pas la peine. Pour être juste ou en tout cas crédible dans ce que l'on fait, donc dans ce que l'on est, il est nécessaire d'y croire non ? I love you

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mythe du Désert   Aujourd'hui à 19:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mythe du Désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La bataille du désert. (WW II)
» cha sert d'avoir in garchon plombier-chauffagiste...
» a quoi sert l'huile qu'elle met avant son fdt ???
» Québec : un mythe, le manque de main-d'oeuvre?
» A quoi sert ce forum et si vous désirez participer au Wiki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: PSYCHANALYSE Tous les sujets :: PSYCHANALYSE Tous les sujets-
Sauter vers: