Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ma psychanalyste vient de perdre son analyste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Jeu 9 Nov - 22:23

Citation :
Si le personne du psychanalyste s'efface, c'est pour laisser la place à son inconscient.
le psychothérapeute aussi Pothieu Wink
L'inconscient est omniprésent quelle que soit la forme de thérapie..

Je n'ai jamais dit que le travail n'était pas aussi fort
ou alors doucement Laughing ah cet inconscient Very Happy

Vous savez bien que je ne suis pas convaincue par l'analyse seule,
sous cette forme, pour autant j'accepte d'en connaître davantage à ce sujet.


Like a Star @ heaven

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 0:44

pothieu a écrit:


Quand un psychanalyste accepte un patient en cure c'est qu'il se sent touché, intéressé, appelez cela comme vous le voulez, par le dit patient ; que son désir est convoqué dans cette rencontre là. (je précise désir et non pas vouloir.)



Hello Pothieu

Ca me rappelle ce que m'avait dit ma psychanalyste à ma toute 1ère séance avec elle et avant que je passe sur le divan. Ce que j'ai fait dès la 1ère ou la 2ème séance, je ne sais plus, car j'avais du mal à me retrouver en face à face avec son regard.
Déjà, j'ai commencé fort Embarassed , car voici ma demande envers elle et en toute innocence, en tout cas sans savoir ce que je disais et avant qu'elle ne relève ce que je disais. Voici donc ce que je lui ai demandé : "Voulez-vous me prendre en analyse"?

Sinon, pour revenir à ce que je voulais dire, ma psychanalyste à ma toute 1ère rencontre avec elle voulait s'assurer que j'avais bien le désir de faire une psychanalyse, et aussi le désir avec elle.
Puis, elle m’a dit aussi que c’était important que ça lui apporte aussi quelquechose à elle.

Bises
Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 0:53

Pothieu, par rapport à ce que tu écris, quand tu dis que le/la psychanalyste se sent touché(e), ça ne veut pas dire qu'il/elle se laisse toucher?
Ca n'est pas pareil, n'est-ce pas?

Merci de ta réponse.

Bonne nuit
Ingrid

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Soleille



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 13:08

Ingrid,

Que le patient apporte quelque chose à l'analyste et que ce soit le désir de ce dernier met en évidence que les analysants participent à ce que l'analyste analysé cherche (encore)une solution au petit reste.Le fameux petit a de Lacan cause du désir.

Amitiés,

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 15:09

Bonjour Very Happy

Citation :
le/la psychanalyste se sent touché(e), ça ne veut pas dire qu'il/elle se laisse toucher?

Il arrive que l'être soit coupé de ses émotions, son ressenti, enferré
dans sa problématique, et dans ce cas il peut ne pas "se sentir touché(e)" cependant peut-on dire que "se laisser toucher"
est un acte volontaire, délibéré ? Se sentir touché n'est-ce pas être touché(e) ?

Encore une fois rien n'est prévisible dans le domaine affectif. C'est de l'humain amour et c'est spontané, il me semble.


bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 16:20

Admin Marie-do a écrit:


Il arrive que l'être soit coupé de ses émotions, son ressenti, enferré
dans sa problématique, et dans ce cas il peut ne pas "se sentir touché(e)" cependant peut-on dire que "se laisser toucher"
est un acte volontaire, délibéré ? Se sentir touché n'est-ce pas être touché(e) ?

Encore une fois rien n'est prévisible dans le domaine affectif. C'est de l'humain amour et c'est spontané, il me semble.


Hello Marie-do et Soleille

Marie-do en fait, ce que je demandais à Pothieu par rapport à ce qu’elle disait c’est la différence chez un(e) psychanalyste entre se sentir touché(e) ou être touché(e) si tu préfères, et se laisser toucher ?
Les psychanalystes sont des êtres humains on est d’accord avec ça pas de souci, mais le problème n’est pas là j'ai l'impression, sauf erreur de ma part.
Mais mon interrogation est dans ce que le/la psychanalyste fait avec ce qu’il/elle se sent touché(e) ?
Est-ce que c’est plus clair ce que je dis ?

Bises
Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 16:31

Je ne me permettrai pas de répondre à la place de Pothieu, j'exprime ce à quoi je pense et ressens au sujet d'être touché(e).

Tu parles de "toucher" au sens figuré ou au sens propre Ingrid ?
Je parle personnellement du sens figuré dans ce cas précis Very Happy

I love you Se sentir touché(e) n'est-ce pas être touché(e) ? (au sens propre comme au figuré d'ailleurs) Penses-tu que ce soit réfléchi lorsque nous sommes touché(e)s plus précisèment ?


bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.


Dernière édition par le Dim 12 Nov - 18:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 17:41

Bonjour Very Happy

J'ai un peu tardé à répondre : j'étais de garde Wink

Je partage le point de vue de Soleille. C'est, me semble-t-il de l'objet "a" dont il s'agit dans le désir du psychanalyste.
Et lorsque je parle de se sentir toucher, c'est une métaphore.

Dolto expliquait à quel point ça avait été extrêmement difficile pour elle, au début de sa propre psychanalyse,d'avoir accès aux métaphores...

A plus sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 17:55

Si je te touche Pothieu, ce ne sera pas une métaphore Wink
V'là que je recommence Laughing Evil or Very Mad

Je vous aime et je me permets la taquinerie Very Happy

Qu'est-ce qu'un(e) psychanalyste ? et un "psy" en général ?

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 18:09

Marie-do, je ne parle pas de toucher dans le sens corporel, donc nous parlons de la même chose rassure toi.
Je la touche, même si je ne la touche pas réellement. Embarassed
Bon, mais je suis hors sujet là, car c'est un autre sujet.

Sinon pour revenir à ce que j’essayais de dire,je crois que je n’arrive pas à me faire comprendre ou à exprimer ce que je veux dire désolée.
Oui se sentir toucher ou être touché(e) je pense que c'est pareil et je le dis dans mon message précédent, mais se laisser toucher ça me semble différent, d’où ce qui m’interroge.
Le/la psychanalyste garde sa place et même s’il/elle se sent touché(e).

Amitiés, Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 18:14

Peut-être veux-tu dire Ingrid, que l'on exprime le fait que l'on se soit laissé(e) toucher, ou plus exactement que l'on soit touché(e) ? en tant que psy.
C'est le verbe "se laisser" qui me posait interrogation dans ce que tu disais. Il est toujours possible de faire semblant de ne pas être touché(é), de se couper de l'émotion et ne rien laisser paraître. Dans la relation d'aide à l'autre, il n'est pas possible de se laisser submerger par l'émotion, le recul est là pour laisser la place au patient I love you

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 18:26

Il est difficile d'exprimer en 2 mots, comment nous sommes touchés par le patient, ouvert et compréhensif face à ce qu'il exprime de sa souffrance, tout en restant à notre place. C'est l'empathie de l'être thérapeute ; un processus. I love you

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 20:01

Un exemple plus concret et allant peut-être plus dans le sens de la question d'Ingrid ?

Lors d'une séance, je me souviens d'un ressenti exprimé par mon psychanalyste (après déjà 5, 6 voire 7 ?? années de cure) :

"Je sens un poids sur mes épaules" me disait-il...

Ce à quoi j'ai répondu :

"c'est votre problème". (euh... quoi, vous me dites résistance ! Laughing Laughing Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 21:22

Probablement parce que tu ne payes pas pour l'entendre dire ce qu'il ressent...
Est-ce que cet aspect entrerait dans le cadre de la psychanalyse ?

:flower:

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: l aspect de la psychanalise   Sam 11 Nov - 23:26

Je suis posé la question à savoir comment pourquoi on pouvait faire du mal à un enfant de 6 ans lorsque j'ai déjeuné avec INGRID avec il y :shock: 2 ans ! ainsi que d'autres ....
Alors que c'est la seule chose au monde qui donne un sens à la vie des hommes sunny je n'ai jamais osé prendre le mien dans mes bras jusqu'a ce qu'il est trois ans de crainte de lui faire du mal d'étre maladroit de ne pas avoir la delicatesse d'une femme scratch pirat

Il semble que la "malade'soit la psychanaliste qui recoit l'abuseur le patriarche dans la salle d'attente de son cabinet 23 années aprés son forfait pourquoi pas non plus PATRICK HENRY et louer ses oeuvres litteraires et si elle est touchée c'est parceque cela lui rapporte entre 12 et 15 sceances de divan par mois cash nets d'impots sans doute multiplier par le nombre de 'patients" cela ne peut que nous laisser perplexe il faut etre bien evidemement sans scrupules ce qui ne fait que conforter mon antipathie viscerale envers les psychanalistes plutot que de lui suggerer de construire une famille avec un jeune homme de son age queen
j'attends d'ailleurs les dragées Sleep pour le bapteme ou la noce :afro:
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Sam 11 Nov - 23:53

S'il te plaît Claude ! les coups de gueule c'est sur bavardage Mad

Je te demande également de limiter les interventions qui touchent à l'aspect privé de discussions que tu aurais pu avoir avec les uns ou les autres dans des circonstances qui ne regardent que les intéressés.

Un mot sympa et te voilà reparti, tu exagères.
La sensibilité de l'autre n'est pas un concept, une vue de l'esprit tongue

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: les discussions   Sam 11 Nov - 23:59

Je ne fais que retranscrire ce que j'ai entendu il y a 3 ans sur le forum D'alain rioux si j'ai bonne memoire glandouille
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Dim 12 Nov - 0:14

Ce n'est pas une raison valable Claude.

Tu portes un jugement public à partir d'un vécu qui ne t'appartient pas.
Sans tenir compte de l'avis de la personne concernée !

Si tu as quelque chose à reprocher aux psychanalistes, c'est sur bavardage, et inutile de nommer des participants. Capito ?

boulet

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Dim 12 Nov - 1:57

Hello Claude

je ne comprends pas tout ce que tu dis. Je m’emmêle.
Je ne me souviens pas de ce sujet concernant un enfant de 6 ans et je ne saisis pas le lien avec la rencontre à Paris ?

Je ne te suis plus trop en ce moment.

claude a écrit:
Il semble que la "malade'soit la psychanaliste qui recoit l'abuseur le patriarche dans la salle d'attente de son cabinet 23 années aprés son forfait pourquoi pas non plus PATRICK HENRY et louer ses oeuvres litteraires et si elle est touchée c'est parceque cela lui rapporte entre 12 et 15 sceances de divan par mois cash nets d'impots sans doute multiplier par le nombre de 'patients" cela ne peut que nous laisser perplexe il faut etre bien evidemement sans scrupules ce qui ne fait que conforter mon antipathie viscerale envers les psychanalistes plutot que de lui suggerer de construire une famille avec un jeune homme de son age queen
j'attends d'ailleurs les dragées Sleep pour le bapteme ou la noce :afro:

Mais non justement dans un de mes messages (m’as-tu lue ?), je dis que ma psychanalyste voulait s’assurer que j’avais bien le désir de faire une psychanalyse et avec elle. Rien n’était sûr à la 1ère rencontre qu’elle m’accepte en analyse avec elle.
Excuse moi Claude, mais le discours comme quoi les psychanalystes s’en mettent plein les poches, est pour moi un jugement sans fondements et blessant.
Sache que ma psychanalyste n’habite pas dans un château.


Amitiés
Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: On s emmele   Dim 12 Nov - 3:10

INGRID je pense qu'il est tant pour moi de faire valider ma desinscription
avant que je devienne franchement desagreable je ne "m emmele" pas pas j'ai une excellente memoire BONNE CONTINUATION A TOUS
Revenir en haut Aller en bas
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Dim 12 Nov - 8:15

Bonjour Smile

Rien à voir avec le paiement Marie-Do.
Que nenni !
Voila ce que c'est que d'extraire une phrase de son contexte !!
Je reprends donc :
Cette remarque de mon psy faisait suite à une série de séances où j'étais incapable de parler. De cette manière, il m'a redonné une parole ; mon blocage s'est levé. A la réflexion j'ai trouvé que c'était extrêmement porteur.
C'est tout à fait cela le monologue à deux voix. Quelque chose du patient qui lui est renvoyé... décrypté. Je ployais effectivement sous le poids.

Tu sais bien Marie-Do que lorsque quelque chose se bloque, il convient au psy de prendre les choses sur lui (ou elle).

Bonne journée, je suis de garde aujourd'hui.

A plus sunny


Dernière édition par le Sam 18 Nov - 7:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Dim 12 Nov - 11:40

Bonjour Pothieu sunny

Je ne pensais pas sortir la phrase de son contexte,
je formulais une probabilité. Quelque peu provocatrice, c'est vrai.

Il serait alors intéressant que le contexte soit clair d'emblée,
afin que l'explication
Citation :
Cette remarque de mon psy faisait
suite à une série de séances où j'étais incapable de parler. De cette manière, il m'a redonné une parole
appelle une réponse mieux ciblée... Very Happy

Si j'ai bien compris, le psy te renvoie quelque chose de toi : le poids
sur les épaules, à laquelle tu réponds : c'est votre problème. Donc le
tien. A partir de là tu as repris ta place et retrouvé ta parole.
C'est l'essentiel.

amour

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Dim 12 Nov - 17:24

Coucou

Claude, est-ce à cause de ma réponse d’hier que tu veux te désinscrire ?
Je ne doute pas de ta mémoire, et je dis que c’est moi qui m’emmêle dans ce que tu dis, pas toi qui t’emmêle. Je m’emmêle, car tu parles en même temps des psychanalystes, de ma psychanalyste, de la rencontre à Paris, et d’un enfant de 6 ans…
Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis de ma psychanalyste et je te dis pourquoi. Mais, ça ne veut pas dire que tu dois t’en aller.
Je peux comprendre que tu aies pu avoir une mauvaise expérience, mais pourquoi mettre toutes les psychanalystes dans le même sac ?

Pothieu, dans ce que tu dis est-ce qu’il faut comprendre que ton psychanalyste a su quoi faire de ce qui le touchait sans que ça fasse un nœud (je ne sais pas si c’est le bon mot ?) ?

Bises
Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Dim 12 Nov - 18:25

Coucou Ingrid Very Happy

Je préfère de loin ton nouvel avatar, je trouve que
les couleurs te vont beaucoup mieux catzen

:flower: Bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Dim 12 Nov - 18:37

la formule la plus célèbre, à propos de la théorie de l'objet a si ma mémoire est bonne :

« L'amour qui consiste à donner ce qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas »

n'est-ce pas plus abordable dit ainsi ? même si je ne partage pas l'idée


bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.


Dernière édition par le Mer 15 Nov - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma psychanalyste vient de perdre son analyste   Aujourd'hui à 19:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma psychanalyste vient de perdre son analyste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Communication simple
» L'Etap vient de perdre un des siens, le Lt Colonel Luc N'GUYEN
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» je voudrais perdre la mémoire
» Je déteste perdre mon temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: PSYCHANALYSE Tous les sujets :: PSYCHANALYSE Tous les sujets-
Sauter vers: