Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Abraham MASLOW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 0:42

lecture en diagonale… juste une pensée qui me vient, là :

Je suis le désert… pas d'eau depuis cinq jours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 0:52

Ouh la la, tu peux préciser Mi ? :shock:

Rien de grave, j'espère ?

Ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 9:51

Very Happy

...dans ce désert, je vois une jolie gerbille qui se dresse sur ses pattes arrières,
curieuse et pleine de vie, pas préocupée le moins du monde
par l'absence d'eau...Elle connaît l'aridité du désert, elle y est née.
Ma gourde ne semble pas l'intéresser, elle n'en a jamais vu et ne
sait pas ce qu'elle contient. Sa nature la porte à vivre avec peu d'eau I love you

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Marc



Nombre de messages : 442
Age : 57
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 10:13

Bonjour Marie-Dom,

Tu parles d'une façon très poètique et symbolique des gerbilles, d'ailleurs j'en ai une chez moi, elle se tient comme un kangourou et grignotte des tonnes de carton pour en faire un nid douillet, c'est rigolo. bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 10:24

Il est mignon ton panda Marc Very Happy

Petit animal fascinant que la gerbille bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 10:26

Bonjour !

Faisons simple :

Le besoin crée le manque et le manque le désir ; c'est fondamental.

Les besoins des uns et des autres sont perso sauf bien sûr les besoin vitaux.
Si je trouve Maslow réducteur c'est parce qu'il dit qu'on ne peut pas acceder à un état supérieur, pas parce qu'il parle des besoins vitaux : nuance.

Bien évidemment on a des besoins vitaux qui ne nous réduisent pas à la notion d'objet, enfin !
On ne peut pas nier que nous ayons besoin d'energie, comme une machine et oui, ça ne nous retire en rien notre spiritualité ni notre statut d'être humain. Nos énergies divergent selon nos préférences mais, par ex., un corps sans nourriture meurt ; c'est un fait c'est tout.

Quand je parle de reconnaissance, je ne vais pas si loin que vous. Je dis simplement qu'on ne peut entrer en contact avec quelqu'un qu'après l'avoir reconnu comme être vivant. Qu'on le connaisse on non ne change rien à l'affaire. Je croise une tierce personne dans la rue, j'échange un regard là il y a reconnaissance et probablement que je ne verrai jamais plus cette personne. Je peux également être à un diner familial par ex et ne pas être reconnue pour ma différence ; nous sommes, bien sûr, là à un autre niveau de reconnaissance.

le désert... On en a déjà parlé me semble-t-il !
Je pense à Alain Bashun "Quand t'es dans le désert, depuis trop longtemps, tu t'demande à quoi ça sert....."

Keep cool Marie-Do ! ce n'est pas un dialogue de sourds.... Ce sont des défenses Wink

A plus sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 10:44

Bonjour Pothieu Very Happy

Selon toi, que veut dire Maslow dans ce cas :

Citation :
Le point culminant de la réalisation de soi est atteint lorsque l'individu dépasse son ego en effaçant la frontière entre le moi et le non-moi. Il vit alors, dans une joie profonde, l'expérience de la communion avec le monde. Chacun possède un potentiel de « conscience élargie » et peut faire de telles expériences de sommet. La méditation, l'extase, la transe, la mystique, le sentiment océanique constituent le point d'aboutissement du développement personnel. Ils livrent alors l'accès au « transpersonnel ».

Je sais bien que ce sont des défenses, seulement nous ne sommes pas en thérapie ici.
Il peut y avoir la compréhension du fonctionnement de l'autre sans
pour autant limiter le dialogue, ou plutôt la discussion en raison des défenses de chacun.
Je m'autorise à mettre un coup de pied dans le bazar parce qu'il me semble juste de remettre les choses à leur place.
Je me base sur la capacité de réflexion des personnes en présence.
Ce qui n'implique pas une adhésion à ce qui est dit.

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 10:54

Mais Marie Do, je ne dis pas que Maslow c'est du pipo !!!

Je ne suis pas d'accord avec l'idée de ne pas pouvoir sauter une marche, c'est tout. C'est un sujet que j'avais abordé au cours de ma psychanalyse cette pyramide....
Vraiment je pense que l'on peut accéder au niveau suivant. Sans doute est-ce plus difficile, ça je ne le nie pas, mais c'est possible.
Voila la position que je défends. Pas plus OK ? Smile

Quant au mystique et autres ... c'est pas mon truc, mais ça peut être celui des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 11:06

Excuses-moi Pothieu, c'est cette phrase qui m'a fait te poser la question

Citation :
Si je trouve Maslow réducteur c'est parce qu'il dit qu'on ne peut pas acceder à un état supérieur, pas parce qu'il parle des besoins vitaux : nuance.

C'est vrai que tout dépend ce que l'on entend par état supérieur Wink

Bien sûr que nous pouvons sauter les marches, revenir en arrière : aujourd'hui la sécurité d'un emploi, un toit, demain le chômage peut-être etc..
Chacun a un rythme qui lui ait propre. Telle que j'ai pu comprendre la pensée de Maslow lors de ma formation, il considère que l'équilibre de base doit être atteint afin que puissent se développer (si on le souhaite)
les aspirations "supérieures".
Il est quand m^me plus facile d'orienter nos aspirations vers plus de créativité le ventre plein, en bonne santé, en sécurité intérieure que l'inverse. Lorsque nos préoccupations sont concentrées sur la survie, difficile de penser à autre chose. Evidemment pas impossible. Quant à la satisfaction des besoins, elle n'engendre pas forcément un désir de réalisation personnelle.
Manquer de l'essentiel sur un plan structurel : physiologique, psychologique n'empêche pas d'avoir des expériences spirituelles,néanmoins sans bases solides ces dernières sont susceptibles
de ne pas être intégrées de la même manière et peuvent comporter des dangers. (la fuite de la réalité vers la spiritualité comme défense par exemple).

Like a Star @ heaven

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
domino
Invité



MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 12:43

Like a Star @ heaven Des courants de "pensée" différents offrent des cheminements et des moyens de progresser faisant appel à des méthodes de transformation de l'être diversifiées. Les moyens de transcender l'ego sont mutilples ; cependant une structure solide de base est nécessaire, mais après chaque cheminement utilise des appuis différents et il incombe à chacun de comprendre sa propre structure afin d'utiliser le cheminement le plus profitable. Dans le bouddhisme l'on apprivoise l'ego et l'on dissout les voiles qui entravent l'accés à la pleine conscience ainsi l'on arrive à la vacuité de l'esprit qui per met la rencontre avec le Soi.
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 13:02

Bonjour Domino Very Happy

Absolument d'accord avec ce que tu exprimes.

C'est comme pour créer un jardin amour
Selon la fleur, l'arbuste, l'exposition sera plus ou
moins ensoleillée, besoin d'une terre différente, d'un apport
d'eau différent, mais à la base chacune, pour croître, se
nourrira de sels minéraux, d'eau et aura besoin de soleil.
Le jardin aura un aspect champêtre, sauvage, bien délimité etc
selon le goût de chacun.

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 13:45

(olla ! Je ne suis pas le désert, je suis dans un désert et je manque d'eau (juste une métaphore), que risque-t-il de m'arriver, pas très difficile de l'imaginer… Besoin d'eau pour ne pas mourir tout simplement.
D'accord, c'est un besoin vital)…

Excusez ma lenteur ! :afro:


Dernière édition par le Dim 19 Nov - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 13:50

Coucou Mi I love you

Trouver de l'eau, celle dont tu as besoin. Je peux bien te donner
un seau...mais je sais que pour autant l'eau ne va pas jaillir par
magie...
Parles si tu veux de ce "manque d'eau".

Je te fais plein de gros bisous, un piètre paliatif Crying or Very sad

amour :flower: bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Marc



Nombre de messages : 442
Age : 57
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 14:10

Ce matin j'ai écouté la Voix Boudhiste sur A2 à 8h30, le moine zen parlait de l'acceptation d'une façon on ne peut plus claire.

Quel que soit l'enseignement, une fois qu'il a bien pénétré notre petite boite cranienne reste de marbre s' il n'est pas mis en pratique.

Seulement voilà, tout le drame de l'humain c'est que sont mental passe d'une chose à l'autre comme une puce qui nous démange.

Là!!! tout de suite que se passe t'il pour moi ? ou est le passé qui hante mon ésprit ? ou est le futur qui me turlupine ?

Que nini, juste dans mes sacrées connections neuronales qui sans cessent me font prendre des vessies pour des lanternes, alors je dis qu'il y en a ras le bol de la masturbation cérébrale, voilà c'est mon coup de gueule. :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 14:20

Marc,

La réalité de la souffrance et la reconnaissance des besoins seraient pour toi une masturbation cérébrale ?. geek

Quant à l'acceptation, elle ne vient qu'après le chagrin, la révolte, le monnayage, la déprime parfois, et finalement l'accueil : c'est un travail de deuil face à certains renoncements par lesquels nous devons passer.

ZEN

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 14:34

Marc ZEN

Marie-Do, je n'ai pas lu ce fil suffisemment attentivement, c'est tout. Mon exemple du désert était juste un début de scénario pour imaginer une personne se trouvant dans un milieu hostile (puisque différent de celui qu'elle connaît) à partir des extraits de Maslow que tu as cités.

merci pour le seau ! slurp ! drunken

… reprendrai cette lecture plus tard

Bon dimanche à vous tous


Dernière édition par le Dim 19 Nov - 14:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 14:38

Le désir de réalisation personnelle... n'est-il pas difficile à cerner de l'extérieur ?
Ce peut être simplement d'éduquer ses enfants par ex. dans des valeurs persos.
On n'est peut être pas obligé de s'interroger sur soi pour se réaliser.

A plus
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 15:27

OK Mi...l'utilisation du "je" prête à confusion Very Happy
L'histoire de la gerbille est aussi une métaphore, tu t'en doutais Wink
c'est toujours valable pour le seau si tu en avais besoin bisous

Pothieu, peut-être que pour se réaliser, et ce quelque soit le domaine, il est important de savoir qui l'on est, ce que l'on souhaite au minima. Que l'on devienne jardinier, magna du pétrole, écrivain, moine, mère de famille, président(e) de la République, ou que sais-je encore : l'essentiel n'est ce pas d'être heureux de ce que l'on réalise dans sa vie en
adéquation avec ce que nous sommes ?
A mes yeux la réalisation de soi est vaste : le fameux "deviens qui tu es" bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 16:04

Entièrement d'accord qu'il faille savoir qui on est.
Mais pour certains, pas besoin de faire un travail sur soi pour le savoir, et heureusement !!!!!!!!

A plus sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 442
Age : 57
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 16:09

Marie-Do,

La réalité de la souffrance et la reconnaissance est bien réelle dans le corp et l'ésprit de celui qui la vie, mais pour l'exterieur elle n'a pas le meme impact. Cela devient une masturbation cérébrale, lorsque le chat se mord la queue.

" Quant à l'acceptation, elle ne vient qu'après le chagrin, la révolte, le monnayage, la déprime parfois, et finalement l'accueil : c'est un travail de deuil face à certains renoncements par lesquels nous devons passer."

Je suis tout à fait de ton avis, là ou je veux en venir, c'est qu'à un certain moment, et ce moment est toujours là mais nous le repoussons à plus tard, le chagrin, la révolte, le monnayage, la déprime parfois, et finalement l'accueil sont réalisés et la volonté de changer s'est volatilisée.

Prendre conscience que l'on répète toujours les memes shémas après la guérison est déroutant. A mon avis il manque un truc pour aller de l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 16:13

Waouh, vous vous levez tôt le dimanche, tous ! :shock:

J'aime bien ce que dit Pothieu... Et en parlant de défense, parlons des tiennes Mari-do, qu'est-ce que celà touche en toi qu'on critique Maslow ? :P

Mais c'est vrai que si par exemple on parle des artistes parfois le dénuement est générateur de créativité. Beaucoup de peintres et de sculpteurs ont eu faim (cf les mémoires de Kiki de Montparnasse). Et que penser des "Dialogues avec l'Ange" écrit par un groupe de personnes dans un état de danger et de dénuement extrêmes ? Ils avaient faim, ils avaient peur, ils étaient en danger de mort, et ils ont écrit un livre tragiquement formidable...

Beaucoup d'artistes aussi on manqué d'amour dans leur enfance, et ce manque fondamental est peut-être pour quelque chose dans leur besoin/désir accru de créer....

heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 16:59

Dame Naît Very Happy

Ce n'est pas tant que lMaslow soit critiqué ou dénigré qui me gêne,
mais la mauvaise foi et la déformation de propos en général.
L'opposition systématique Mad . Même si cette dernière est une
défense.
Et là en effet, ça touche mes défenses.
Je pense être bien entraînée pour faire des retours sur moi-même
et observer ce qui se joue chez moi, même si comme tout le monde
il m'arrive de zapper, en tout cas je m'interroge Wink

Pourquoi ça touche mes défenses ? parce que j'ai souffert d'un manque de reconnaissance. Ce que j'exprimais était dénaturé. J'ai subi de la part d'adultes (professeurs, parents...) les déformations de mes propos ou de ceux que j'aiment.
Alors oui il m'arrive encore lorsque je mets tout ce que je peux pour permettre à l'autre de comprendre (pas d'accepter nuance)et que je vois mes/des propos ignorés ou transformés ça réveille ma colère et derrière la colère se cache la peur Very Happy celle d'être incomprise. C'est inconfortable pour moi. Pas pour vous ? Suspect Veinards.
Je réagis de la même façon d'ailleurs lorsqu'il ne s'agit pas de moi directement. J'ai horreur de l'injustice. Rendons à César ce qui appartient à César.
Nul n'est parfait(e) Laughing

Voilà en toute honnêteté. Qu'est-ce que je risque ?.
Je vous invite à en faire autant Like a Star @ heaven

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 22:57

Je viens de découvrir cette phrase Pothieu Wink

Citation :
Mais pour certains, pas besoin de faire un travail sur soi pour le savoir, et heureusement

Je ne sais pas ce que tu appelles un "travail sur soi".
Pour ma part, je pense que l'on se construit toute la vie, au fil de nos rencontres, de nos expériences, de nos lectures. Il n'implique pas un passage obligé sur le divan ou en thérapie.
C'est une facilité d'introspection, de connaissance de soi qui comporte de multiples voies. Nos ancêtres n'avaient pas besoin de tout ça pour vivre au coeur d'eux-mêmes : mon grand-père en bon terrien était heureux au milieu de ses vignes. Il ne se compliquait pas la vie : il aimait la nature, parlait aux oiseaux, travaillait sans se plaindre et savait rire d'un rien I love you

Et comme tu dis heureusement Very Happy

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Dim 19 Nov - 23:48

Lorsqu'Ingrid travaille un concept, elle le cite à travers presque tous ses posts.

Il y a peu je lisais un livre qui partait de la comparaison classique (à ce qu'il parait) entre le renard et le hérisson ; le renard connait mille ruses, il virevolte mais approfondit rarement, le hérisson au contraire n'a que deux ruses mais qu'il connait très bien et appronfondit. L'auteur en faisait une généralisation pour définir deux types d'esprit, en sciences, et ailleurs - sans bien sûr faire de jugement de valeur.

Si le renard se pique au hérisson, si le hérisson se hérisse des pirouettes du renard, c'est dans l'ordre des choses - pour chacun d'entre nous le dépassement de la dualité peut-être Wink

heureux heureux heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Lun 20 Nov - 0:02

heureux intéressant cette histoire.

scratch de qui du renard ou du hérisson est-ce que je me sens la plus proche au fond ? Voilà un bon sujet de médit.
Du renard peut-être...dans l'avidité de m'informer de tas de choses sans pouvoir toujours approfondir...il me faudrait formater ou faire un nettoyage de disque Laughing

Le dépassement de la dualité, ça c'est une sacré paire de manche Wink
Pouvoir accueillir sans opposer, voir que le oui le non, le blanc le noir,
le laid le beau, la joie la tristesse, etc..se complètent dans une danse
qui pourrait être harmonieuse et que seule notre peur (par ignorance)
nous pousse à prendre partie pour l'un ou l'autre Neutral

Merci Dame Naît pour cette réflexion...Je "va" y penser bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.


Dernière édition par le Lun 20 Nov - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abraham MASLOW   Aujourd'hui à 23:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Abraham MASLOW
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ABRAHAM L'AMI DE DIEU ,UN EXEMPLE POUR TOUT CROYANTS chrétiens ,juifs, musulmans
» confirmation ABRAHAM BISSONNETTE
» Selon le Coran Abraham était'il musulman?
» Toc toc ! c'est imyao
» Abraham Duquesne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: PSYCHO GENERALE - Tous les sujets-
Sauter vers: