Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 bla bla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
domino
Invité



MessageSujet: bla bla   Ven 15 Déc - 0:08

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
On peut considérer la psychanalyse comme étant un courant spirituel, courant qui engage l'individu à s'interroger sur ses souffrances et son devenir existentiel. La souffrance n'étant plus une tâche noire sur la peau dont il faut se débarrasser, mais un message existentiel que l'on s'adresse et qu'il faudra résoudre. Ainsi, le message inconscient que je me suis adressé prendra place dans mon histoire. :flower:
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Ven 15 Déc - 9:42

amour amour amour amour

Cette façon de l'envisager me plaît beaucoup :

...La souffrance n'étant plus une tâche noire sur la peau dont il faut se débarrasser, mais un message existentiel que l'on s'adresse...

Je pense que la souffrance fait partie de la vie, la refuser serait
s'exposer à une plus grande souffrance encore, à la dépression aussi.
Je me souviens d'une expérience particulière où j'ai senti profon-
dément que derrière la souffrance se cache de l'Amour...cet Amour
était palpable...ça peut paraître dingue je sais, et je ne le dis pas à n'importe qui Wink
En fait, la souffrance nous révèle le manque d'amour que nous nous accordons. Même si nous sommes "sourds". Même si nous ne comprenons pas.
Elle est là pour que nous en prenions conscience.
Si bien qu'en réalisant cela, je voulais garder ma souffrance Rolling Eyes
pour sentir encore un peu cette "présence" d'amour, Neutral
à ce moment là quelque chose en moi m'a "dit" que cet Amour
existait derrière chaque évènement, qu'il était inutile de rajouter
de la souffrance à la souffrance.
La souffrance n'est pas évitable dans l'existence, mais il est possible
de la transformer plutôt que de se laisser ronger.

heureux bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Ven 15 Déc - 11:11

Wouah, c'est beau et fort ce que vous dites tous les deux I love you I love you I love you

Ca fait réfléchir....

heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Ven 15 Déc - 14:35

La souffrance dans l'amour... dans l'amour impossible...

Dans quoi que ce soit (amour ou autre),rendre possible,c'est se préserver de la souffrance.

:flower: sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Sam 16 Déc - 0:07

Bonsoir sunny

Ce n'est pas tout à fait ça Soleille dans ma prise de
conscience: cet amour n'est pas impossible, si c'était le cas,
il n'y aurait pas de progession possible, et ce n'est pas
éviter la souffrance, c'est plutôt la comprendre pour la transformer.
"Cet Amour est là comme une alchimie."
Ce n'est même pas l'apologie ou le culte de la souffrance,
ce qui serait d'ailleurs masochiste Wink
Je ne crois pas que le monde ait besoin de martyrs.


amour bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
domino
Invité



MessageSujet: Re: bla bla   Sam 16 Déc - 10:51

I love you I love you I love you I love you I love you La souffrance est liée de la naissance à la mort à notre vie, à notre vécu. Face à ce fait incontournable, nous ne pouvons changer qu'une chose: la façon d'appréhender cette souffrance, de la vivre, de l'intégrer, de l'apprivoiser.
amour Le monde à besoin de moins d'oppressions... amour
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 24
Localisation : sud france
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Sam 16 Déc - 10:51

bonjour
je suis bien d'accord avec toi Marie-do,il y a une relation étroite entre souffrance et amour
peut-être que ça souffre parce-qu'il y a déni,refus de ce qui est,de ce que je suis;tout ça pour prétentieusement incarner je ne sais quel idéal.
mais quel enfant s'est cru aimé inconditionnellement?
quel enfant n'a pas imaginé devoir être ceci ou cela pour être aimé,par exemple représenter,avoir/être une valeur pour les beaux yeux de papa ou maman?

combien de cancers par manque d'amour de soi?

"aimez-vous les uns les autres"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Sam 16 Déc - 10:53

Bonjour Very Happy

Ce matin je voudrais préciser ma pensée.
Nous avions déjà fait le distingo entre souffrance
et douleur : l'une étant d'ordre psychologique, l'autre
physique, physiologique. Je pense néanmoins qu'elles
peuvent être liées, et s'imbriquer. Une souffrance morale
pouvant provoquer, à terme, une douleur physique
(et maladie) et vice versa.

Il est un fait indiscutable : la souffrance et
la douleur font partie de la vie. L'approche que l'on
en a et la réponse que l'on offre, lorsqu'elles se présentent,
est personnelle à chacun, selon nos croyances, notre religion
ou notre philosophie. L'essentiel étant, non pas d'établir une
règle universelle face à la souffrance, mais d'établir en soi
ce qui nous aidera à traverser la souffrance.

Ceci dit, je pense qu'il ait des souffrances infligées, inutiles
et révoltantes. L'acharnement thérapeutique par exemple.
La torture sur des animaux, des êtres humains et j'en passe.

Je rajouterai qu'il est nécessaire d'être cohérent(e) avec la
voie que l'on emprunte. Pour ma part, je me dis que je ne peux
pas être une "touriste" dans la philosophie de la vie que je
développe : penser et dire une chose puis faire le contraire
lorsque se présente la difficulté Wink

La souffrance peut nous faire baisser les bras un moment et
c'est humain, mais n'est-ce pas elle qui bien souvent nous
confronte à nos théories, à nos fragilités aussi ?

Douce journée à tous I love you

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Sam 16 Déc - 10:55

Coucou les garçons I love you nos messages se sont croisés Very Happy

Je partage tout ce que vous exprimez

Bisous Like a Star @ heaven

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Lun 18 Déc - 10:56

Personnellement je ne suis pas sûre que l'amour soit le premier devoir d'un parent ; un parent est là pour élever ses enfants avant tout. L'amour est un plus.

De plus un amour parental inconditionnel (genre "mère juive"), n'est-il pas un fantasme inatteignable, voire un sérieux handicap ? Si on a tout chez soi, pourquoi irait-on courir le vaste monde, fonder une nouvelle famille, inventer des choses ? Le "désir" ne prend-il pas racine dans le manque ? Comment s'opposer, se définir, face à l'amour inconditionnel ? scratch

Sur la souffrance, tout ce que je peux dire, c'est qu'il n'y a pas d'égalité sur ce plan. Certains sont plus gâtés que d'autres :king:

heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Lun 18 Déc - 13:46

Je pense que l'amour inconditionnel, à notre stade de conscience,
est difficilement atteignable. Il demande une ouverture de coeur
peu commune, une compréhension et une acceptation de l'autre
qui dépasse l'humain.

Par contre, il est possible de s'entraîner à élargir notre capacité
à compatir : comprendre, accepter, aimer l'autre, dans son altérité.
Dans le bouddhisme cet entraînement s'appelle "Tonglen"
si mes souvenirs sont bons.

heureux

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: bla bla   Lun 18 Déc - 22:52

Oui, le tonglen, je crois voir ce que tu veux dire...

Mais de toute façon je ne faisais que blablater en passant

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bla bla   Aujourd'hui à 1:25

Revenir en haut Aller en bas
 
bla bla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: PSYCHANALYSE Tous les sujets :: PSYCHANALYSE Tous les sujets-
Sauter vers: