Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 euhh... émotions peu agréables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilas



Nombre de messages : 254
Age : 31
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: euhh... émotions peu agréables   Sam 6 Jan - 21:33

bouhhhhhhh c'est point la forme.

Je me sens un peu trop surchargée, un de mes frères m'a gentiment laissé le "flambeau" de la maison, de génitrice, de notre grande-tante. Il est parti pour 6 mois en Australie et donc je dois faire tout ce qu'il faisait. Mon frère deux ans plus âgé est censé m'aider mais ça ne semble pas bien parti, je lui demande de bêtes trucs, il dit qu'il est fatigué. C'est sans doute trop pour mes petites épaules alors que cette dernière année de biologie n'est pas des plus faciles.
J'ai sans doute aussi le moral dans les chaussettes car les deux semaines à venir ce sera que de l'étude et du stress pour les examens.
Faut que je relativise, une chose à la fois, si je prends tout dans son ensemble oui c'est énorme, mais à chaque jour suffit sa peine !
Dans mon année d'étude, mes camarades sont fort pour la compétition, celui qui sera le meilleur, je n'aime pas cette ambiance, je me sens trop souvent jugée sur mes compétences.

Pour le moment, j'ai juste mal à la tête, je ne sens pas encore d'écroulement, il n'y a pas de pleurs, ouf, ça tient. Vais essayer de ménager ma tite tête, mon ptit coeur peut-être, et puis frapper sur mon punching ball aussi souvent que je peux LOOOOOOOOOOL.

Et je doute aussi que voir la psy m'aide à quoi que ce soit. Même si elle le dit pas, je sais très bien qu'elle ne "sait" pas quoi faire avec moi car moi-même je n'ai aucun désir en particulier. Je devais lui écrire ce que je suis incapable de dire par la parole mais je n'ai pas de mots, je ne sais pas comment m'exprimer.

Voilà, je faisais juste papote, je demande pas à être rassurée I love you
Belle soirée à tout le monde bisous

vive Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Sam 6 Jan - 22:36

Lilas a écrit :
Citation :
Et je doute aussi que voir la psy m'aide à quoi que ce soit. Même si elle le dit pas, je sais très bien qu'elle ne "sait" pas quoi faire avec moi car moi-même je n'ai aucun désir en particulier

Ta psy n'a "rien à faire avec toi" : elle est là pour t'aider à te
comprendre de façon à ce que tu trouves tes propres réponses Wink
Un psy peut être préoccupé par son patient, s'interroger sur com-
ment conduire une séance pour un plus grand bénéfice cependant
il y a aussi de sa part, le respect du rythme de son patient et la
compréhension d'une mise en place de défenses de ce dernier.

Qu'est-ce qui te fait penser qu'elle ne sait pas quoi faire ?

Une question Lilas : ta mère et ta tante sont-elles malades ?
handicapées ? (j'ai peut-être loupé un post Embarassed )

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Sam 6 Jan - 22:57

Hello Lilas, une papote de plein-ras-bord ! mine de rien !

Code:
de la maison, de génitrice, de notre grande-tante ?

je ne comprends pas bien… ta grand-tante est mal en point et à besoin qu'on s'en occupe ? C'est ça que tu veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas



Nombre de messages : 254
Age : 31
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Sam 6 Jan - 23:08

I love you Marie-Do,

C'est parce qu'avec Amberwine on parlait d'enfants handicapés I love you .
Non elles ne sont pas handicapées ...
Ma grande-tante a 91 ans, elle ne sait plus rien faire seule, elle est assistée 24h/24h chez elle car ne veut pas aller en hôpital mais il faut néanmoins voir si tout se passe bien, qu'il ne lui manque rien et s'occuper de payer ses factures de médecins, aides à domicile ... Elle ne sait ni parler, ni écrire mais elle comprend tout ce qu'on lui dit. Je ne l'ai plus vue depuis des années maintenant Embarassed , j'espère qu'elle ne va pas avoir peur quand j'irai la voir jeudi, j'essaierai de lui donner des repères.
Ma mère, elle, c'est autre chose, elle n'a que 54 ans (le 10 janvier, un jour avant toi Wink ) mais depuis son divorce, elle a cessé de faire "ses" tâches et s'est réfugiée dans l'alcool, petit à petit, elle a tout laissé tomber, ses enfants avec.
Donc maintenant, elle est incapable de se débrouiller seule même si elle va un peu mieux, elle ne sait pas payer ses factures, faire des courses, se faire à manger, faire son linge, le ménage.

Pour la psy, je ne parviens pas à me faire comprendre, elle ne peut pas m'aider si je ne parviens pas à lui transmettre ce qu'il y a à l'intérieur, je ne sais pas expliquer, cela est de ma faute car je ne lui donne pas de clé. Je lui explique par exemple qu'il ne faut pas me flatter, qu'il faut être davantage dure avec moi, ne pas me laisser me comporter comme je le fais et j'essaie de lui faire comprendre que ce n'est pas un manque de respect de sa part pour autant. Je lui ai dit que ce serait comme m'éduquer.
J'ai jamais été très douée pour pouvoir utiliser l'aide que l'on m'offrait et donc, je préfère que l'on soit davantage réaliste (synonyme de dur dans ce cas) pour que ça puisse peut-être me faire un déclic, me réveiller.

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 0:09

I love you Lilas

Tu me tends la perche Wink tu veux du réalisme ?
Allons-y : ce n'est pas ton rôle de t'occuper de ta maman.
Non pas par "vengeance" ou manque de coeur mais c'est à
elle de se faire soigner pour son problème d'alcool, tu n'y est
pour rien. Si ? .....
Tu en as suffisamment souffert je pense.
C'est toi que tu dois "reconstruire", tu as tes études, ton avenir..
Pour ta tante c'est différent, son âge la rend dépendante et elle
a besoin d'aide.

Courage pour le choix que tu feras (quel qu'il soit) Ami bisous

PS; je ne peux pas discuter du travail de ta psy, d'une part parce que je ne connais pas sa façon de travailler, et d'autre part, et surtout, parce que cela entraverait ce qu'elle a mis en place avec toi heureux

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Lilas



Nombre de messages : 254
Age : 31
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 0:39

I love you

T'en fais donc pas I love you

Ouiiiiiiiiii merci pour le réalisme geek

Ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 0:48

:( je me doute que c'est lourd à porter, ces responsablilités.
De mon expérience, un(e) psy ne peux t'aider pratiquement à résoudre ce quotidien lourd en soi(t), mais elle est à l'écoute, et d'énoncer à cette oreille attentive tes problèmes peut t'apporter un grand soulagement et de la force. D'en parler peut t'aider à faire le tri dans tout ce que tu éprouves, d'émotion, de pesanteur, d'y voir plus clair entre tes choix et ce que tu te sens "obligée" de faire, de trouver la 'distance' nécessaire pour supporter tout ça.

Être dure… pourquoi ? En quoi celà t'aiderait-il ?

bisous


Dernière édition par le Dim 7 Jan - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas



Nombre de messages : 254
Age : 31
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 1:28

kikoo Mi I love you ,

Lorsque je m'exprime oralement, c'est toujours avec de la dérision et un sourire, il n'y a que par l'écrit que je suis davantage sérieuse.
Alors je me dis que ce qui peut m'aider c'est plutôt d'être dure avec moi, de me faire sortir de mes gonds pour que ça provoque un déclic en moi. Si on m'invite simplement, j'ai vite fait de ne pas répondre à l'invitation. Je sais que ce n'est pas très adulte comme réaction mais dans le domaine psycho, ça fonctionne mieux si l'on "m'oblige". La psy me demanda alors si j'avais été éduquée de façon dure ... On ne m'a jamais indiqué les limites, je n'ai pas eu d'éducation autoritaire mais dure dans un autre sens, on n'a jamais été tendre avec moi après mes 7 ans oui ça c'est sûr --> Très mauvaise construction psychique. Je ne recevais pas d'injonctions orales ou physiques mais je les "sentais". J'ai toujours su où était mon devoir, il ne fallait pas me le dire. Cela se passait de mots, je faisais des choses qu'une enfant ne devait pas faire mais c'était venu naturellement car je savais que personne n'était derrière. J'avais bien mes 3 frères et soeur mais nous étions tous affectés, l'un s'enfermera dans sa chambre toute la journée, prendra de la drogue, l'autre fera de grosses crises de colère en cassant tout, ma soeur tombera en anorexie-dépression, il restait mon frère 5 ans plus âgé (celui en Australie) et moi qui restions plutôt sobres (hum). J'ai toujours réussi à l'école car je savais déjà que si j'avais de mauvaises notes, ça n'attirerait pas le regard.
Bien entendu, comme beaucoup d'enfants malheureusement, j'ai grandi sans affection à part celle de mes animaux (ça peut paraître peu mais c'était énorme pour moi). Et bien entendu aussi, je ne sais pas m'en faire quitte de ce vide affectif et construire un futur affectif stable.
Je dois encore rester en retrait car c'est encore trop instable, je ne souhaiterais pas faire de la peine à qui que ce soit car je ne réagis pas comme "il le faudrait" (l'image de l'animal appeuré qui peut griffer ou mordre).
J'apprends petit à petit par l'observation et en me surprenant moi-même par de rares gestes d'affection et de réception de ceux que l'on me donne. Il y a bien sûr des moments où je me dis que je n'y arriverai jamais, que c'est trop cassé à l'intérieur.
Le pire est derrière, et voyant que je fais de petits pas vers un mieux-vivre, je dois me raccrocher à cela. Il arrivera un jour, je l'espère, où je redeviendrai un être doué d'amour démonstratif, où je pourrai le recevoir et que cela me fasse un bien fou. Un jour, oui ça doit arriver!
J'y suis pas encore MDRRRRRRRR donc de bons coups de pieds aux fesses ne devraient pas me faire de torts, croyez-pas? J'ai tendance à devenir léthargique trop souvent, pas bon pas bon, donc me ramener à la réalité (bon, pas essayer de me culpabiliser car il y a des enfants dans des cas bien pires que je l'étais, ça c'est pas un coup de pied aux fesses comme je l'entends) en me disant genre "Tu crois que tu rends service au monde en continuant cette vie telle une larve incapable de se transformer en papillon? et continuer ainsi jusqu'à ce que ça m'énerve et fasse sortir de bien vilaines choses (voui ce ne pourra pas être de jolies choses) qui, une fois exprimées, pourront peut-être accéléré ma "reviviscence"? Mais ça, ça ne peut se faire que de visu, alors essayez pas hein MDRRRRRRRRR. J'vais montrer cet exemple à la psy, tiens!

Voilà Mi, j'ai été pipelette, je comptais me taire moi Very Happy
Moi veux pas embêter mon monde hein, on me répond que si on en a envie Smile (ça, c'est un des avantages d'un forum!)

heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 1:43

Je sais bien Lilas que tu veux pas embêter ton monde. amour

Ce que tu exprimes est très juste dans l'analyse que tu en fais. Alors, là où tu confies en toute sûreté pour toi, saches que tu peux le faire sans craindre de ne pas être "comme qui que ce soit attendrait que tu sois".
Pas besoin de dureté, les bornes sont déjà posées : un cadre ou un écrin, appelles ça comme tu le souhaites… (ça peut être aussi l'un ou l'autre dans un rythme complètement imprévisible Rolling Eyes)
Je l'apprends aussi, un peu les crocs montrés bien souvent (euh ! c'est une image hein !) ou empreinte d'une réserve épouvantable.
C'est particulièrement "cet espace" donné au cours de ma thérapie qui me permet d'apprivoiser bien des sursauts.

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas



Nombre de messages : 254
Age : 31
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 2:51

bisous

De quel genre d'espace en thérapie parle-tu? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 3:26

Coucou Lilas ! J'ai parlé d'espace moa ? Bon ok ! Le terme d'espace est un peu vague clown
Espace espace… un lieu, un temps précis, un rythme régulier (celui des séances, et même entre deux séances) et, non la moindre, l'écoute du thérapeute, créent un espace que je m'accorde, où je m'accorde…

Ce n'est pas forcément plus concret, mais légèrement plus précis Wink Enfin je l'espère !

heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pothieu



Nombre de messages : 321
Age : 26
Localisation : Un coin chaud des Yvelines
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 8:31

Euh... Lilas, c'est quoi "réagir comme il le faudrait" ?
Et en quoi être dure avec soi-même peut-il aider ?
A plus sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas



Nombre de messages : 254
Age : 31
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 13:39

Helloooo I love you ,

Oki pour l'espace Mi, c'est toujours quelque chose de fort personel, moi elle me dit c'est un espace unique ... et je ne parviens pas pour autant à en tirer profit.

Pothieu, Etre dur avec soi-même n'est pas indiqué pour tout le monde, ça c'est sûr! Selon ton éducation de départ et ta réactivité, c'est indiqué ou non...
Moi je parle d'être dur mais d'avoir un bon sentiment à la base, que c'est pour un mieux. On peut être dur et dispensateur de beaucoup d'amour aussi. Je crois que si je recherche ce côté réaliste-dur-exigent c'est parce que s'il n'est pas là, je ne peux pas croire en ce que l'on me dit, c'est comme si l'on me cachait ce que l'on pensait de moi (sans doute la crainte de me blesser), je le vois comme un manque d'honnêteté, d'authencité comme on parlait dans un autre post.

"Réagir comme il le faudrait" Wink . Devrais-je parler de ce que j'aime pas aborder? No . 'Vais réfléchir geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amberwine



Nombre de messages : 50
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 13:53

Lilas, tu dis :
Citation :

Je dois encore rester en retrait car c'est encore trop instable, je ne souhaiterais pas faire de la peine à qui que ce soit car je ne réagis pas comme "il le faudrait" (l'image de l'animal appeuré qui peut griffer ou mordre).
J'apprends petit à petit par l'observation et en me surprenant moi-même par de rares gestes d'affection et de réception de ceux que l'on me donne. Il y a bien sûr des moments où je me dis que je n'y arriverai jamais, que c'est trop cassé à l'intérieur.
Le pire est derrière, et voyant que je fais de petits pas vers un mieux-vivre, je dois me raccrocher à cela. Il arrivera un jour, je l'espère, où je redeviendrai un être doué d'amour démonstratif, où je pourrai le recevoir et que cela me fasse un bien fou. Un jour, oui ça doit arriver!

Je suis restée longtemps en retrait, j’arborais un masque avec tout le monde, et pourtant ce n’étais pas par crainte de ne pas réagir comme il le faudrait. D’ailleurs c’est quoi comme il faudrait? Je me montrais froide et distante par peur de montrer qui j’étais, de montrer mes fêlures. J’y ai d’ailleurs tellement bien réussi, que j’étais devenu quelqu’un sur qui on pouvait compter d’efficace, d'inébranlable! Seulement j’ai craqué il y a un an cela à fait drôle à tout le monde. Ben oui comment quelqu’un comme moi pouvait craquer? Même moi je n’y croyais pas!

Comme toi je ne voulais pas faire de peine aux autres, mais ce n ‘était ni me rendre service à moi, ni aux autres. J’ai fini par oublier de vivre ma vie. Mais depuis que j'ai laissé tomber le masque, que je montre ma fragilité, mes sentiments, que je dis ce que je pense tout haut me concernant moi, je vis mieux!

Mais relations avec les hommes étaient des échecs jusqu’à maintenant, probablement parce que je n’étais pas prête, et comme je ne l’étais pas je choisissais ce qui ne me convenait pas. Comme toi j’ai de grandes difficultés à être démonstrative « un être doué d'amour démonstratif » je commence à y arriver verbalement, tout doucement. J’arrive à dire je t’aime, quoique je ne sais pas le dire à mes parents ni à mes frères et sœurs. Par contre j’ai toujours su monter mon affection aux jeunes de mon travail, et le dire. Avec eux il n’y a jamais eu de barrières ni avec mes nièces de 3 et 4 ans d’ailleurs.

Si je te raconte tout cela, c’est pour te dire que je ne pense pas que l’observation des autres va t’apprendre à devenir un être démonstratif d’amour. Tu ne ferais que copier en oubliant qui tu es. Tu vas devoir en apprendre sur toi, à faire tomber le masque! Et ce n’est pas parce que c’est trop cassé à l’intérieur que tu n’y arriveras pas, mais c’est plutôt de ne pas montrer ce qui est cassé qui pourrait t’en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amberwine.podemus.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 14:21

Touchée par cet échange.... heureux

Nous pouvons partager et nous rejoindre dans notre vécu, nos émotions, notre cheminement, même si les solutions adoptées
peuvent être différentes. Nous ne sommes pas tout à fait seul(e)s
et rien n'est inéluctable.
Du réconfort et de la force pour permettre à chacun(e)
d'atteindre le bout du tunnel I love you

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Lilas



Nombre de messages : 254
Age : 31
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Dim 7 Jan - 15:35

"Comme il faudrait" ... Ce serait d'être touché sur le moment même, pas tenter de fuir, nier, et plutôt répondre en étant honnête avec soi. Souvent cela me met tellement mal à l'aise que je vois au loin ce que l'on veut me donner ou que je donne et je trouve une "pirouette" pour esquiver. (réponse timide, mais on comprend ce que je veux dire n'est-ce pas? :-))

Amberwine, tu as craquée il y a un an .... Je ne vais pas te demander ce que tu entends par là, je crois avoir compris Crying or Very sad mais est-ce que cela t'a donné le sentiment d'être au début d'une renaissance?
Des fois, il faut toucher un fond pour pouvoir remonter.
Tu as fait le bon choix Smile, la force, malgré ce que l'on croit, ne se trouve pas dans l'inébranlable... mais dans l'élasticité, la résilience (cf le gros chêne et le roseau).
C'est la plus belle force que l'on puisse avoir d'aimer à nouveau envers et contre toute déception antérieure.
(ouhlà, mademoiselle est philosophe Very Happy ).
J'en suis à la compréhension mais pas encore à l'action car je suis pas assez forte non. Du temps... il faut du temps.

heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: euhh... émotions peu agréables   Aujourd'hui à 19:03

Revenir en haut Aller en bas
 
euhh... émotions peu agréables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» allaitement: quelles sensations physiques?
» Habiter à Dijon ou en périphérie ?
» Dessiner des émotions
» petit lien pour les émotions
» Le conte de l’arc-en-ciel des émotions. Jacques SALOME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: PSYCHO GENERALE - Tous les sujets :: ANXIETE, PHOBIES...Tous les sujets-
Sauter vers: