Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une sexualité sacrée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
domino
Invité



MessageSujet: Une sexualité sacrée...   Dim 18 Mar - 23:32

Dans l'antiquité, la grande Déesse solaire était sexuée contrairement au Dieu judéo-chrétien ; elle nous restitue une dimension essentielle, le lien qui existe entre le sexe et le sacré. L'écrasement de ce culte originel s'est appuyé sur le refus du sexe comme voie d'accès à la spiritualité et sur la dévalorisation de la femme, prêtresse du rite d'initiation. Tous les vestiges de cette compréhension du monde peuvent aider la femme d'aujourd'hui à reconquérir une royauté opérative dont l'époque a particulièrement besoin. Sous le poids des passions de l'argent et de la réussite, le sexe connaît une grande misère et une grande défection. La sexualité fait un pont entre l'être et l'avoir, mais elle se vide de son sens quand elle n'est plus accompagnée de valeurs d'authenticité. Quand elle n'est plus que fonction de reproduction ou défoulement de tension, elle devient vide. Moins touchée que l'homme par le stress du pouvoir, la femme qui retrouve en elle l'inspiration de la grande Déesse fait refleurir le désert.

Paule Salomon - la femme solaire - extrait.
Revenir en haut Aller en bas
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mar 27 Mar - 0:21

Croire en l'Amour c'est le rendre possible Wink

Merci bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Dim 1 Avr - 10:50

COUPLE ET SEXUALITE SACREE

J'ai trouvé ce texte intéressant heureux

Le devenir sexuel
Freud a décrit trois phases qui mènent de la sexualité infantile à la sexualité adulte, les phases orale, anale et phallique. À ma connaissance, il n'a rien entrevu au-delà. Pourtant, cet au-delà existe et peut être ressenti comme une auto-pénétration de son propre corps par la conscience. Quand cette pénétration descend profondément et atteint spécifiquement le cœur et le sexe, le plaisir érotique commence à monter dans tous les niveaux de l'être. La sexualité devient verticale. Elle passe par ces lieux du corps que le Tantra a nommé Chakras et s'épanouit dans la réunion avec le Tout, ce qui est aussi retour à la Source.

Un chemin pour nous deux
Cet éveil de tous les aspects de l'énergie peut être théoriquement accompli seul, mais il est facilité, ouvert sur l'infini grâce à l'expérience de la relation amoureuse. Dans la rencontre, le cœur s'ouvre, le sexe s'allume. Les forces primordiales de la vie s'animent. Cela pourrait demeurer au niveau de l'Instinct. Cependant, si au cœur même de l'intensité du plaisir, chacun soutient son regard intérieur, l'énergie monte à l'intérieur des deux partenaires et révèle toutes les potentialités des différents niveaux. Un véritable saut quantique est alors possible : relaxation, ouverture du cœur, acceptation... un espace lumineux s'ouvre extatique et silencieux.

L'écoute intérieure
La limite à cette expansion de conscience se situe souvent dans la difficulté à habiter son corps. Tout ce qui peut favoriser l'éveil des sens devient un rituel sacré, la nourriture, la musique, la vie dans la nature, les caresses, les massages... absolument tout ce qui donne de la saveur à la vie. Au passage, il faudra peut-être nettoyer ce qui nous interdit le plaisir, particulièrement notre éducation et les limites de l'expérience amoureuse de nos parents. Notre corps porte des scénarios et des croyances limitantes. S'en libérer est une source de satisfaction profonde. Le processus lui-même est l'occasion de nombreux moments d'accueil, de partage, de tendresse acceptante dans la vie du couple.

L'irruption du divin
Quand la sexualité est vécue ainsi, je ne fais plus l'amour avec un homme ou une femme, mais avec un être divin et, à travers lui, avec l'univers entier. Le sentiment émergent est la gratitude qui est l'essence de la prière. Nous disons souvent, Dieu est amour. Ne vaudrait-il pas mieux dire, l'amour est Dieu ? C'est très différent.

Dominique Vincent

Bon Dimanche amour bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
domino
Invité



MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Dim 1 Avr - 12:13

Ami En fait, si nous prenons la peine de "faire le ménage", nous nous apercevons que nous sommes encombrés par de vieux scénarios, qui se réactualisent d'eux-mêmes au gré des besoins. sunny Aussi une introspection curative est nécessaire, profitons-en c'est le printemps...
Revenir en haut Aller en bas
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Dim 1 Avr - 15:11

Très beaux textes. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mar 3 Avr - 23:29

Je serais intéressée de savoir comment, Domi, Marie-Do, vous réconciliez cette idée de "sexualité sacrée" (qui, si je dois être vraiment sincère, me choque quand même un peu), ainsi que celle de l'estime de soi, du travail sur l'acceptation de son corps, l'individuation etc avec la défense du burkamini, et du fait de cacher son corps aux yeux des autres ? (c'est sérieux, pas polémique)

Ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mar 3 Avr - 23:45

PAUSE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mar 3 Avr - 23:46

[blanc]


Dernière édition par le Mar 3 Avr - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mar 3 Avr - 23:48

Merci Mi I love you

Dame Naît :
Ceux qui vivent cette sexualité sacrée n'ont plus besoin de se poser la question.
C'est un beau chemin qui se découvre et se vit.
Si elle était plus répandue, je suis convaincue qu'il y aurait moins de
guerres et d'intolérance I love you

Sleep bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.


Dernière édition par le Mer 4 Avr - 11:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mer 4 Avr - 8:40

Bonjour à tous sunny

Dame Naît, plutôt lève-tôt que couche-tard, je préfère te répondre
ce matin à tête reposée.
Je pense que nous n'avons pas le monopole du travail sur soi, et que
ce dernier est présent dans toutes les cultures, toutes les traditions.
Tout peut être l' occasion d'un travail sur soi et l'estime que l'on se
porte. Chacun donne une définition personnelle de ce que cela
représente en fonction d'un cheminement qui lui est propre.
La répression sous toutes ses formes est une offense à la liberté,
nous sommes d'accord.

Pour en revenir à la sexualité il est dit que les premiers
mystiques orientaux eurent leurs premières étincelles
d’illumination spirituelle au moment de l’orgasme.
En effet, beaucoup de gens savent que l’orgasme peut les
amener temporairement en un état d’extase. Pendant quelques
secondes, l’esprit se vide, la vue égocentrique de la vie disparaît.
Nous perdons la notion du temps pour entrer dans la béatitude.
Pour ces mystiques, la sexualité était la vraie source de
l’expérience religieuse. Elle peut l’être encore aujourd’hui si l’on
en crée les conditions. Dans nombre de tradition nous retrouvons
l'aspect sacré de la sexualité même si effectivement elle a été rangée
dans le placard de la honte, de l'impur et donc réprimable.
La religion, non pas en tant que telle mais ce que l'homme en a fait,
a délibéremment ou non, donner une interprétation erronée des textes,
encouragé la condamnation du sexe.
Ceci dit, le terme "sexualité sacrée" ne se limite pas aux
personnes "mystiques". Elle s'inscrit aussi dans le coeur et le corps
de ceux qui laissent s'épanouir la Vie naturellement.
Tout geste peut devenir sacré, c'est à dire porteur de sens plus large,
derrière son apparence mécanique.
Il y a de nombreux obstacles qui entravent une sexualité sacré, tous
liés à nos croyances, nos préjugés.
Je pense que subsiste une confusion : je ne défends pas la burqa.
En tant que somato, c'est incompatible comme tenue Wink
Ensuite, je ne me permettrai pas de juger s'il est un empêchement
à la sexualité, sacrée ou non. La sensualité, la volupté, et l'extase qui
se vit au sein d'un couple n'ont pas grand chose à voir avec les apparences.
Les danses orientales sont une invitation à l'union et aux plaisirs des
sens. A mon humble avis.

amour

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mer 4 Avr - 21:09

Citation :
Je pense que subsiste une confusion : je ne défends pas la burqa.
En tant que somato, c'est incompatible comme tenue.
Ensuite, je ne me permettrai pas de juger s'il est un empêchement
à la sexualité, sacrée ou non. La sensualité, la volupté, et l'extase qui
se vit au sein d'un couple n'ont pas grand chose à voir avec les apparences.
Les danses orientales sont une invitation à l'union et aux plaisirs des
sens. A mon humble avis.

Merci Wink


Dernière édition par le Mer 4 Avr - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame nait



Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mer 4 Avr - 21:11

[blanc ou noir selon la lumière]


Dernière édition par le Mer 4 Avr - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holiday



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mer 4 Avr - 22:10

L'habit ne fait pas le moine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holiday



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mer 4 Avr - 22:16

Dame nait a écrit:
Mi....

EXPRIME TOI !!!!!

Pendant combien d'années tu vas nous poster des trucs que tu effaces tout de suite ?! C'est lourd pour nous à la fin...

Mad Rolling Eyes

Ami

Peut-être qu'elle essaie d'éviter un conflit en enlevant ses paroles, ou bien est-elle gênée par ses dires ?
Personnellement, je ne peux pas vraiment juger, je n'ai pas vu ce qu'elle a écrit, en tout cas, elle a sûrement une bonne raison et ce n'est peut-être pas une solution que de la brusquer à coup de majuscules Very Happy lol!

respect Amicalement Holiday. ZEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mer 4 Avr - 22:22

Bonsoir Holiday sunny

Il y avait longtemps Wink Heureuse de te lire.

I love you bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Holiday



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mer 4 Avr - 22:28

Bah, ça va encore, seulement... 6 mois et 25 jours... ouaoua

En réalité, j'ai eu des mésaventures avec mon poignet peu après mon inscription, empêchant ainsi l'utilisation du clavier ( fin' si, à une main, mais bon, pas pratique... ). Puis après, le temps est passé et j'ai " oublié " ce forum, dommage Crying or Very sad
Mais, ce soir, en fouillant dans mes favoris, j'ai retrouvé ce forum et me suis dit qu'un petit retour ne ferait pas de mal....
Fin' bon, je ne suis pas ici pour me justifier, c'est hors-sujet là... désolé Like a Star @ heaven

Bonne soirée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Mer 4 Avr - 22:36

heureux Ami bisous

Une visite aussi sympathique, tu es pardonné, et puis les "vieux" ne
sont pas toujours sympas à fréquenter lol!

Bonne soirée à toi aussi sunny

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une sexualité sacrée...   Aujourd'hui à 19:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sexualité sacrée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MENACE SUR LES DONGRIA KONDH La montagne sacrée Survival signale One Voice s'allie et nous ?
» Mort d'Elizabeth Taylor, monstre sacré d'Hollywood.
» Sacré Coluche
» L'Ordre de la Rose Sacrée
» En ce mois sacré d'ERAHMA et dans une contrée de notre wilaya.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: SPIRITUALITE Tous les sujets :: SPIRITUALITE Tous les sujets-
Sauter vers: