Forum mieux-être

Forum de discussion, de soutien, d'entraide : de petits pas pour mieux se comprendre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand on sort du psy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exotike



Nombre de messages : 24
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Quand on sort du psy   Lun 3 Mar - 15:07

Faut prendre ca comment quand on sort de chez le psy avec plus de doutes que juste avant de la/le voir ?..

J'aime pas ce qu'elle a semblé me dire quand je lui ai raconté que j'avais du mal à traverser les disputes avec mon compagnon..
ou alors c'est moi qui interprete mal .

Elle me disait qu'il faudrait chercher si on est bien pour aller ensemble. Entre elle et mon conjoint qui disait ca sous le coup de l'énervement l'autre jour, y a que moi qui croit en mon couple ou quoi ??
Mais elle a dit qu'on avait affaire à des problèmes de jeune couple ...
mais je sais pas..
Je l'ai pas sentie cette fois (c'est la deuxième fois que j'y vais) ma nouvelle psy.
Seulement faut il envisager de voir quelqu'un d'autre pour voir s'il est plus consensuel ? ou faut il accepter de se faire contrarier ou douter avec un psy qui ne vous "donnerait pas les réponses que vous voulez"..

Encore pleins de doutes. J'ai un noeud dans la gorge à cause de ca ...
Et que surtout je sois la seule à penser que je peux construire kk chose avec mon compagnon. Enfin il a juste dit l'autre jour qui se posait des questions, mais moi j'interprete ca comme un éloignement ...
Je veux pas le perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Lun 12 Mai - 11:16

Bonjour Exotike

Pourquoi vas-tu chez un psy ?.... Pour te rassurer, entendre ce que
tu souhaites ? ou parce que tu souffres ?

Une séance bouscule généralement notre façon habituelle de penser.
Probablement que si tu sors d'une séance avec des doutes...c'est
qu'ils sont déjà en toi.

Quoiqu'il en soit, c'est toi seule qui décideras ce que tu souhaites faire
de ta vie, de ton couple et tu vivras ce que tu veux vivre.
Tu y crois, n'est-ce pas le plus important pour toi ?...
Il serait souhaitable que ton compagnon y croit aussi.

Amicalement Marie-do bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Exotike



Nombre de messages : 24
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Lun 12 Mai - 11:43

Je me souviens que j'allais voir un psychologue il y a un an, pour parler et avoir des réponses surtout aux questions que je me posais "pourquoi je réagis comme ca, pourquoi il réagit comme ca, d'ou ca peut venir et comment réussir à savoir si c'est moi qui est raison de penser comme ca ou si je dois écoute les conseils des autres ...etc"
Je me sentie tout de suite à l'aise avec ce psy, il me donnait des réponses, que j'avais finalement moi même, mais ca me rassurait de penser que je ne me trompais pas, que effectivement j'avais le droit de penser cela (par exemple que j'avais le droit de faire ma vie comme je l'entendais, et que ma famille réagissait autrement car elle avait une forme de jalousie pour mon compagnon, une méfiance normale qu'on toutes les famille pour le nouveau conjoint quoi ; ou alors qu'il étaient très attachés à moi, moi aussi mais que j'avais mon caractère solitaire et que j'avais relativement moins de mal à me détacher du cocon familial ...)

Bref il me rassurait effectivement, mais sur des trucs qui me semblent juste et justifiés, sains et pas vraiment consensuels, dans le sens "qui ne mène à rien qu'à me conforter dans mes mauvaises habitudes". Dès que je lui avait parlé il avait tout de suite su cerner le caractère de ma mère, c'était hallucinant !! On aurait dit qu'il la connaissait ! Mon père un peu moins tout de suite, mais pareil je lui parlait de lui un peu et il voyait assez son caractère et ce qui en découlait, le mien :]

Il ne m'a jamais contrarié dans ce sens, parfois il me faisait juste voir les choses d'une autres façon mais ca ne me perturbait pas autant que celle que je voit récemment.


J'ai donc déménagé, me suis éloignée de ma famille, et rejoint mon compagnon. J'ai l'air d'être bien la dedans (chais pas on sait jamais un truc refoulé ou quoi ...? mais je me sens bien par rapport à cela maintenant), meêm si je ne suis pas du genre à prendre des nouvelles de ma famille, j'en ai quand même mais ca c'est uen aurte histoire ... Wink

Bref j'ai décidé d'aller voir un nouveau psy, car les crises de paniques continuait et j'avais besoin de parler à quelqu'un, et de répondre à toutes mes questions qui se bousculait, "est e que je fais bien, je fais comme il faut, etc" ce genre de question, c'est tout moi.
J'ai pas trouvé de psycholoque dans un CMP cette fois, mais un psychiatre à l'hopital. Chais pas si y a une différence.
Les premières fois ou j'y suis allée, elle m'a parue sympa, mais pas vraiment chaleureuse Neutral . Bon tant pis, faut pas non plus s'attacher à son psy il parait.. Au début elle m'a dit que j'étais angoissée, et elle m'a prescrit du lexomil en me disant qu'on tachera d'arranger cette façon de penser. ^^ Le lexomil semble me calmer un peu et m'aide à penser avec sérénité, ouf.
Mais sinon au fil des rdv j'ai pas l'impression d'en avoir dit bcp, bref d'avoir moins avancé qu'avec l'autre psy. Elle m'écoute bcp mais répond moins souvent à mes questions. Moi j'aime bien qu'on m'écoute mais j'aime bcp savoir aussi comment je marche, pourquoi je fais ca. Ca m'aiderais à "réviser la machine" non?
Et donc l'autre fois quand elle m'a dit qu'il faudrait penser à si on est bien ensemble, ca m'a fait peur, car moi j'y crois à notre couple, mais je fais confiance à la base aux psy, et quand ils te disent un truc c'est qu'il s'y connaissent. Donc je me suis dit "merde je me trompe ? mais j'ai pas envie ! moi je veux rester avec mon compagnon!"
Elle peut se tromper ?

Mon compagnon m'a fait part de doutes de temps en temps, pareil ca me fait peur, mais je pense qu'il s'en fait pour pas grand chose, lui il croit que les disputes sont sources de malaise dans le couple et que c'est "foutu". C'est des angoisses passagères. Car après ca va mieux, ca passe, on se réconcilie et on se rend compte que c'est pas grave, qu'on a réagit trop fort etc ...
On vit bien tout les deux, on se marre bien et les disputes ca vient quand il faut "accorder les violons", pour harmoniser le couple comme disait mon ancien psy.
Voilà Lui avait réussi à me rassurer et me donner confiance et courage, j'étais d'accord avec lui.

J'ai juste eu l'impression que la nouvelle psy n'a pas capté que j'avais besoin d'etre rassurée, car quand j'ai confiance et l'autre non, je perd un peu de cette confiance ... Mais c'est peutetre pas me rassurer ce qu'il faut faire, c'est peutêtre me flanquer un "coup de pied aux fesses" comme certains disent.. Mais moi ca me plait pas cette façon de faire j'ai pas l'impression que ca me fasse autant de bien Neutral

Merci si on m'a lu jusque là ! Surprised je me dévoile un peu plus (beaucoup Smile) je suis une grosse parleuse, et non seulement, penseuse aussi Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domi



Nombre de messages : 225
Age : 63
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Lun 12 Mai - 21:15

http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/m3174284/medicaments/lexomil-roche-comprimebaguette.html

Ami En fait, un psychiatre t'emmène dans une autre démarche qu'un "psy" et cette démarche n'est pas gratuite ( voir le lien ci-dessus ), le service que te rends ce psychiatre ne semble pas très pertinent. Si encore il te faisait faire du "training autogène de Schultz" il pourrait t'aider à reprendre les choses en main.
http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=training_autogene_th

En fait, la situation t'échappe et tu ne construit rien. C'est toi qu'il faut AIMER, tu as besoin de te prendre en charge. Le but de ce propos n'est pas d'accabler, mais de susciter une prise de conscience. Ami

_________________
Il n'est besoin de rien seul ton coeur qui s'ouvre et se libère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exotike



Nombre de messages : 24
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Mar 13 Mai - 0:10

Oui je suis tout à fait d'accord, il faut que je me suffise à moi même en fait. Ou plus précisément que j'ai confiance en moi et que je ne ressente plus le besoin d'approbation ou le rassuremment (j'ai pas trouvé le mot juste Smile) des autres.

Pour la démarche non gratuite, effectivement, même si je ne paye ni le psy ni les médics directement, c'est la sécu et mutuelle qui s'en charge tout de même tu veux dire ?

Pour ce qui est de l'aide j'ai trouvé beaucoup de ressource, dans un des livres que j'ai lu, et je n'ai pas encore fini de le lire : Plaidoyer pour le bonheur de Matthieu Ricard. J'aime énormément l'approche bouddhique des choses, et j'aimerais beaucoup réussir à aller dans ce sens, ces principes me parlent en effet beaucoup.

A ton avis toi, sans vouloir être rassurée, mais toujours ayant peur de me gourrer, je continue avec ma nouvelle psy, ou je cherche à faire autrement ?.. Sachant que je ne pourrai jamais revoir mon autre psy de toute manière, même si je peux l'appeler par téléphone comme il me l'avait proposé, je l'ai déjà fait d'ailleurs et ca m'avait fait du bien. Bref je continue à voir si ca me conviens? c'est peutêtre une impression que ca me "convient pas", c'est peutêtre parce que ca me fait plus "prendre consience" ou je ne sais quoi ?..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domi



Nombre de messages : 225
Age : 63
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Mar 13 Mai - 22:07

En fait, par "gratuit", je voulais dire pas gratuit pour ta santé physique et mentale, si tu lis bien le lien sur ton médicament, tu verras que ton médicament te crée une dépendance sans pour autant résoudre ton problème. Le deuxième lien te propose de développer une pratique qui t'aideras à te recentrer. Tout ce que tes (psy) peuvent t'apporter de bon, prends le!.... amour

_________________
Il n'est besoin de rien seul ton coeur qui s'ouvre et se libère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Mar 13 Mai - 22:58

Bonsoir à tous I love you

Ce que je peux te dire Exotike, c'est que nous faisons les choses, lorsque
nous sommes prêt(e)s à les faire, c'est un processus qui demande du temps
(idem pour ce que nous entendons....ou ne pouvons entendre) Comme dit
le dicton :"le fruit tombe de l'arbre quand il est mûr".

En résumé :

Tout va bien avec ton compagnon, tu es heureuse et sans soucis.
Tu espères que chacun le sache et l'approuve. Personne ne te comprend
( pas même les psys)et cela t'attriste....

Mariez-vous, je vous souhaite tout le bonheur du Monde I love you

Bises Marie-do

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Exotike



Nombre de messages : 24
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Mar 13 Mai - 23:12

Smile ca me réchauffe le coeur, merci ^^
Et mon chéri me l'a réchauffé aussi tout à l'heure aussi, je suis contente!

Enfin pour le mariage j'y tien pas plus que ca pour le moment, c'est surtout qu'on déménage bientot,
et on sera encore mieux dans notre appart, j'espère qu'on y sera encore mieux (c'est petit ici dans notre grand studio! le 3 pièce avec jardin sera déjà bien mieux !!)

Sinon j'ai toujours cette question : comment savoir si c'est bien pour nous ? quand on se sent bien ? souvent on vante le pouvoir bénéfique du "coup de pied au cul" mais moi j'en doute, justement parce que c'est brutal..
Alors je veux bien douter et prendre conscience, mais pas pour me sentir mal après :/ Mais bon j'imagine que c'est passager, quelque chose que 'jai toujours au du mal à me figurer : rien n'est jamais définitif, les gens changent d'avis, tout est changement etc .. (tien on retrouve un principe bouddhique je crois !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Marie-do
Admin


Nombre de messages : 2153
Age : 55
Localisation : BARR - Alsace
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Mar 13 Mai - 23:50

Exotike a écrit:
Smile ca me réchauffe le coeur, merci ^^
Et mon chéri me l'a réchauffé aussi tout à l'heure aussi, je suis contente!

Enfin pour le mariage j'y tiens pas plus que ça pour le moment

bisous

_________________
"Ne jamais oublier d'aimer exagérément c'est la seule bonne mesure". Christiane SINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ateliers-psychocorporels.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on sort du psy   Aujourd'hui à 23:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on sort du psy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MAC PUNK COUTURE Collection
» la lait lui sort par le nez...
» Nez qui roucoule mais rien ne sort...???
» collection 2009?
» Quand l'éducation "alternative" isole...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mieux-être :: PSYCHO GENERALE - Tous les sujets-
Sauter vers: